Journées Benelux/ Forum Grande Région

Les traces

Expériences pédagogiques

Pour découvrir différentes façons d’intégrer la complexité dans des projets pédagogiques, 10 expériences ont été présentées (mercredi 23 novembre 2016). A la suite de ce temps de découverte, d’observation et d’échanges, les animateurs et les rapporteurs ont du faire émerger 6 éléments clés d’une éducation à la complexité (voir le résultat sur la page principale - ) pour le secteur de l’éducation à l’environnement et au développement durable (ErE DD).

«Travail qui relie»

Comment aller à la rencontre de notre découragement et de notre impuissance face à l’ampleur de la crise éco- logique et sociale, pour les transformer en engagement créatif ? Comment renforcer nos racines pour nous soutenir nous-mêmes, les autres et la Terre ? Le travail qui relie, développé depuis plus de 40 ans par Joanna Macy, est une démarche de travail en groupe permettant d’aborder ces questions en alliant les dimensions corporelle, émotionnelle et spirituelle à notre compréhension rationnelle du monde et à notre engagement dans l’action. Il comprend des exercices pratiques et expérientiels qui nous invitent à explorer notre lien avec le vivant, à exprimer nos émotions face à un système destructeur de vie et à faire émerger notre « éco-conscience », cette conscience qui englobe l'ensemble des êtres vivants. En nous révélant une nouvelle vision du monde, comme d’un immense corps vivant dont nous faisons partie, cette approche nous redonne le goût et le sens de la communauté, pour participer de manière plus inspirée et engagée en faveur d’une société qui soutienne la vie.

« Notre monde, notre dignité, notre futur »

La thématique du projet est un développement durable global (en lien avec les fameux « Objectifs de Développe- ment Durables » des Nations Unies). Par les diverses activités, les élèves peuvent comprendre les liens globaux sans trop être entraînés dans la théorie. L’objectif est plutôt de créer un rapport avec leur vie quotidienne et de leur faire comprendre de manière motivante et créative qu’ils peuvent devenir des acteurs actifs pour un développement durable. Le projet comprend des activités aussi bien dans un grand groupe de plusieurs classes (50-75 élèves de plus de 12 ans) qu’en petits groupes d’élèves. Les petits groupes sont formés par un choix arbitraire, ce qui implique que les élèves sont forcés à quitter leur zone de confort et qu’ils doivent agir en-dehors de leur bande d’amis et leur composition de classe habituelle.

Le Climate Challenge, une opportunité unique de vivre une COP

Depuis quatre ans, nous offrons la possibilité à de nombreuses écoles belges de participer au Climate Challenge@school. Il s’agit d’un jeu de rôle hors du commun où les élèves jouent le rôle de représentants de pays emblématiques lors des grandes conférences climatiques (COP). Lors de ces conférences, les élèves, regroupés en délégations, défendent les intérêts de leur pays. Mais les intérêts de la Russie, de la Chine et des Etats-Unis sont-ils compatibles avec ceux des îles de Pacifique ou encore de la Belgique ou du Koweit ? Les thèmes abordés lors de ces négociations sont entre autres la participation au fonds climatique, la réduction des transports aériens ou le très actuel thème des réfugiés climatiques. Grâce à la dynamique du jeu de rôles, les jeunes comprennent rapidement la problématique du changement climatique, la complexité des négociations et les implications des résultats des COPs

Témoignage de pratiques en formation d'adultes

L'atelier propose un témoignage de pratiques de formation de terrain pour un public adulte. 7 extraits de formations très variées sont présentés. Ils abordent l'environnement de manière globale, utilisent les pédagogies actives et sollicitent l'apprenant dans les multiples dimensions de sa personne. Le but de l'atelier est d'illustrer concrètement les méthodologies utilisées durant ces formations pour mieux identifier les finalités poursuivies et voir ensemble si elles participent à «un levier de changement dans un monde en crises ?».Thèmes abordés : eco-consommation, paysages et aménagement du territoire, foret, écologie de terrain …

Un cerveau connecté ou l'histoire de l'armoire aux multiples tiroirs

Ce sont différents outils de terrain de la découverte nature qui, par la manière d'être animés, ouvrent la porte à une vraie pédagogie globale où l'expérience vécue par l'enfant l'invite à créer et à faire des liens. Ils initient, en toute simplicité, le bénéficiaire dans la construction d'un savoir simple, ludique et relié. La nature devient un outil pour tenter d'apporter, in fine, aux enfants le plaisir de découvrir et l'envie d'apprendre ensemble. Pouvoir ainsi construire une connaissance en lien avec son vécu sur base d'observations et d'hypothèses, c'est aussi pouvoir prendre sa vie en main, c'est en tout cas, nous donner la faculté d'imaginer, voire de créer, des solutions mentales et/ou concrètes face au nouveau et à l'inconnu. Voici ainsi résumé l’idéal éducatif vers lequel j’essaye de tendre. Ces outils sont l’illustration d’une vraie volonté d'apprendre aux enfants à apprendre, en leur donnant l'envie de chercher, de découvrir, de partager et de grandir, tout en conservant cet émerveillement qui leur est propre (et qui est primordial) le tout parsemé de plaisir, sensation mobilisatrice par excellence.

Meuse Propre - Schone Maas

Pour lutter contre la soupe de plastique dans les océans, les berges des rivières sont nettoyées chaque année en mars et en avril. 2017 sera la 5e année, et depuis 2016 nous effectuons également une surveillance des déchets le long des berges via citizen science, afin de pouvoir enfin s’attaquer aux sources.

Le développement durable comme levier pour faire entrer une école durablement en développement

L’expérience proposée est celle d’un établissement scolaire d’enseignement technique et professionnel qui intègre progressivement les principes du développement durable et de la citoyenneté mondiale à la fois dans son administration, sa gestion, son projet éducatif et formatif. L’expérience se traduit par un ensemble d’actions, de projets et de programmes qui structurent progressivement une nouvelle manière de piloter l’école, de développer ses missions, d’y intégrer les nouveaux défis sociétaux. Dans la foulée, ce sont aussi les contenus éducatifs, les disciplines, les démarches pédagogiques et les structures de participation qui sont revisités.

Le climat des grottes : une nouvelle animation scientifico-ludique

La concentration de CO2 dans les grottes augmente avec le réchauffement climatique. Les élèves de 5e et 6e secondaire peuvent le découvrir dans la Grotte de l’Abîme (Comblain), en répétant les gestes de scientifiques passés ici avant eux. Une animation en lien avec les programmes de chimie et d’écologie. L’animation se termine par la proposition de solutions, par les jeunes eux-mêmes.

Devenir Educateur-Formateur-Animateur à l'alimentation durable

Les nombreuses rencontres, l'observation et l'expérimentation qui sont au cœur de cette formation de 80 jours autour de l’éducation à l’alimentation durable feront émerger chez chacun des savoirs et un art qui leur est propre. Le tout en appliquant les principes de l'intelligence collective. Objectifs : - acquérir un savoir complexe sur l'alimentation durable, ses contextes et ses enjeux ; - développer une posture d'éducateur, de maîtriser des méthodes pédagogiques diversifiées ainsi que d'apprendre à respecter la rigueur nécessaire au métier ; - explorer aussi les arts d’éveiller la curiosité et d’encourager les personnes à penser leur rapport au monde et à un trouver y une place cohérente à partir de la thématique alimentaire.

« Au secours, où est mon papier-toilette ? » - Un atelier aventure sur les thèmes de la forêt tropicale et du changement climatique

« Lara est désespérée ! Son GSM, la pâte à tartiner au chocolat, le grille-pain, les billets d’avion, le shampoing et même le papier-toilette ont disparu ! À la recherche de ses affaires, Lara et les enfants sont amenés dans la forêt tropicale ainsi qu’à une station scientifique au pôle Nord glacial... » Par l’histoire de Lara, les enfants de 9-12 ans découvrent dans un atelier aventure de quatre heures, comment nous sommes liés au climat et aux forêts tropicales dans notre quotidien. Afin de favoriser l’apprentissage par tous les sens et toucher tous les types d’apprentissage, des méthodes participatives ainsi que de multiples matériaux sont employés. Les enfants glissent dans le rôle des rayons de soleil et de l’atmosphère. À l’aide de documents authentiques provenant de la région amazonienne, les enfants découvrent la diversité du monde animal et végétal de la forêt tropicale, les conditions de vie des indigènes et ils sont invités à changer leur perspective. Ensemble, ils créent leur arbre d’idées pour protéger le climat et la forêt tropicale. L’atelier aventure peut être combiné avec des

Coordonnées par le Réseau IDée

Et nos associations et administrations partenaires



CREA DGO3



CRIE de Spa



CRIE d’Eupen



Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens



Education Environnement



Parc Naturel Hautes Fagnes Eifel



Education et Formation au Développement Durable – EFDD asbl



Natagora



Verbraucherschutzzentrale VoG de Eupen

Avec le soutien de la Wallonie, de la Fédération Wallonie Bruxelles, du Secrétariat Benelux, de la Grande Région et de l’Agence Wallonie-Bruxelles International