Les champs de l\

> Accèder aux traces du Colloque

« Où va le monde et que peuvent les hommes ? C'est à ces deux questions que de nombreux champs éducatifs tentent à leur manière de répondre. En fait ces deux questions se ramènent à une seule : comment faire pour que les hommes qui sont le produit de l'Histoire – selon les cas et les moments, bénéficiaires ou victimes – puissent individuellement et collectivement faire l'Histoire et construire leur devenir commun ? » Christian Maurel*

Face aux crises économiques, sociales et écologiques profondes que nous traversons, nous sommes nombreux à vouloir que le monde change, que les hommes reprennent collectivement leur avenir en main. Comment les acteurs de l’éducation (animateurs, formateurs, enseignants…) peuvent-ils semer ces graines de changement ? Avec quels outils ? Comment l’éducation à l’environnement, au développement, à la citoyenneté, à la santé, l’éducation scolaire ou permanente, comment ces divers champs éducatifs abordent-ils cette question de la transition, vers un autre « vivre ensemble » ? On voudrait du changement social, mais pour quelle société et défini par qui ? Quelle posture éducative adopter ? Dans une société individualiste, quelles méthodes sont efficaces pour travailler sur le collectif et produire démocratiquement un véritable changement social ?

Pour répondre à ces questions, le Réseau IDée a initié et coordonné un colloque qui s’est tenu à Bruxelles le 1/02/2012. Il a rassemblé plus de 200 participants, issus de divers champs : éducation à l’environnement, au développement, à la citoyenneté, promotion de la santé, éducation permanente, enseignement, secteur socio-culturel, jeunesse, syndicats, etc.

Le programme a été construit collectivement avec 7 organisations partenaires : Bruxelles Laïque, l’Institut d’Eco-Pédagogie, ITECO, Question Santé, Quinoa, la Maison du Développement Durable, Rencontres des Continents. Il a alterné conférences et échanges de pratiques.

L’ambition de cette journée était de faire se rencontrer différents champs de l’éducation, de croiser les regards, les pratiques, les réflexions, afin de dégager ensemble des clés d’analyse (« où en sommes-nous ? »), des outils méthodologiques (« éduquer comment ? »), des orientations socio-éducatives (« quels publics et pourquoi ? »), sur les questions du changement collectif, social, sociétal.
Elle se veut un "point de départ", une étape, pour dynamiser la réflexion et les pratiques éducatives. Pour celles et ceux souhaitant approfondir ces questions, un agenda spécifique sera alimenté en 2012.

*Christian Maurel est intervenu lors du colloque. Il est sociologue, cofondateur du collectif français « Education populaire et transformation sociale », et a publié « Education populaire et puissance d'agir. Les processus culturels de l'émancipation ».

> Accèder aux traces du Colloque


Les partenaires

La COCOF a soutenu ce colloque

Les soutiens du Réseau IDée