Les citoyens ont aussi leur mot à dire

Expérience réalisée par
ULg - Département Sciences et Gestion de l'Environnement (Université).
Public(s)
adultes.
Thème(s)
climat, citoyenneté.
Mots clés
climat, adulte, citoyenneté, participatif.
Lieu de réalisation
Province de Liège (4000).

Description de l'expérience

A l'initiative de la province de Luxembourg et de l'Université de Liège (ULg), une petite cinquantaine de « personnes ordinaires » ont participé au Parlement citoyen sur le climat. 

Donner la parole à Monsieur et Madame Tout-Le-Monde et leur permettre de se réapproprier les enjeux environnementaux de leur province, tels étaient les objectifs principaux du projet de Parlement citoyen sur le climat lancé en juin dernier en province de Luxembourg. 45 habitants et habitantes de la province ont été sélectionnés pour prendre part à l'expérience, par tirage au sort, afin de s'assurer de la mixité des points de vue, des âges, des convictions écologiques. Initié dans le cadre de la COP21, qui se tiendra à Paris en décembre 2015, le processus renforçait également la dynamique « Province à énergie positive » (PEPS-Lux), dans laquelle la Province s'est engagée depuis 2012, et avec pour ambition d'atteindre la neutralité énergétique à l'horizon 2050. 

Entre septembre et novembre, les membres de ce parlement innovant se sont réunis à trois reprises pour mieux contextualiser le projet et reposer les bases des enjeux climatiques : les sources d'émissions de CO2, les impacts actuels et futurs, les différentes sources d'énergies renouvelables... Ils ont rencontré des experts sur les thématiques de l'habitat, de la mobilité, de l'agriculture et des forêts en lien avec les enjeux climatiques, avec lesquels ils ont pu échanger leur vécu quotidien et découvrir des actions locales existantes. Enfin, un dernier temps de réunion était dédié aux délibérations et à la rédaction de l'avis citoyen à remettre aux élus provinciaux.

Ces moments de discussion ont été l'occasion pour les participants d'expérimenter des techniques de débat participatif et de prise de décision telles que le World Café ou l'élection sans candidat. L'utilisation de ces outils d'intelligence collective dans le cadre du Parlement, visait l'expression et la prise en considé-ration de tous les avis des participants, mino-ritaires ou contradic-toires.

L'ensemble de ce processus de démocratie participative se clôture le 27 novembre. Les citoyens du Parlement y présenteront leurs propositions devant le Conseil provincial. Une première ! Les propositions porteront sur la mise en œuvre concrète d'actions locales et durables de réduction des consommations d'énergie et de production d'énergies renouvelables à l'échelle du territoire. Mais ces avis et idées ne s'arrêteront pas là ! Ils seront également portés jusqu'à Paris, lors de la COP21 en décembre. Pour faire entendre les voix des citoyens attentifs au climat, leurs attentes en matière de politique climatique, du plus local au plus global. 

Hélène Colon

Avis & Conseils pédagogiques

 

Sources

Magazine Symbioses n°108 : Eduquer au changements climatiques. Pourquoi? Comment?

pdf

Les citoyens ont aussi leur mot à dire (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos
Contact : Michel Daccache - 063 23 08 99 - michel.daccache@ulg.ac.be   - www.events.ulg.ac.be

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be