250 ados Coopér’Acteurs

Expérience réalisée par
Annoncer la couleur.
Cadre
socio-culturel (associations: sport., cult., environ.,...), professionnel (entreprises, organisations, commerces, syndicats,...)
Public(s)
jeunes.
Thème(s)
développement / solidarité internationale, développement durable.
Mots clés
Nord-Sud, solidarité, environnement, art, éco-consommation, développement durable, déchet, recyclage.
Date & durée de réalisation
2008.
Lieu de réalisation
Région Bruxelloise (1180).

Description de l'expérience

Venus des quatre coins de Belgique francophone, plus de 250 jeunes ont répondu à l’appel d’Annoncer la Couleur, un programme visant à sensibiliser aux relations Nord-Sud. Durant la journée de rencontre annuelle, clôturant la campagne « Coopér’action, explorons ensemble un monde plus juste », chaque groupe de jeunes est venu présenter son projet, pensé et construit ces 6 derniers mois. Découverte et échange d’expériences.

Jeudi 8 mai 2008, « La Roseraie », Uccle. En cette journée ensoleillée, des jeunes âgés de 14 à 20 ans partagent leur regard posé sur les relations Nord-Sud. Chaque groupe est venu présenter son projet, développé au sein de son école ou de son organisation de jeunesse. Parmi le panel de réalisations originales, un court métrage sur la problématique des enfants soldats, une pièce de théâtre sur les mineurs guatémaltèques, la création d’une coopérative dans une école, des échanges interactifs avec le Sud… A côté de la présentation de leur projet, ces jeunes sont aussi réunis pour évaluer, tous ensemble, leur expérience.

Tout au long de la journée, des ateliers artistiques fleurissent également ça et là, afin de permettre aux 250 jeunes présents d’explorer les relations Nord-Sud de manière coopérative, ludique et originale: fabrication de jouets à partir de matériaux recyclés, atelier « slam », fresques collectives, théâtre, danse, atelier média… « Ce n’était pas qu’un atelier de Djembé, raconte un jeune à la sortie de l’animation. En plus de devoir enchaîner des rythmes africains, nous devions nous coordonner, nous écouter l’un l’autre et faire preuve en quelque sorte de solidarité… »

  • « Trouver des clés pour contribuer modestement »

Temps fort de la journée : Mourad Boucif, cinéaste engagé et parrain de la nouvelle campagne « Coopér’action, explorons ensemble un monde plus juste », en plein tournage, adresse ses encouragements aux jeunes : « Quand on voit les regards, les publics mélangés, on voit que chacun a vécu un moment extra à travers son projet. Aujourd’hui, il faut veiller à ce que les actions continuent. Il faut travailler sur le long terme, développer des initiatives qui ont un véritable impact dans le temps. Je sais que c’est compliqué de faire bouger les choses, mais on peut trouver des clés pour y contribuer modestement. D’ailleurs, nous pouvons voir en l’autre une clé. L’autre, c’est une chance, un patrimoine de l’humanité et c’est ce que vous avez montré à travers vos projets. »

La journée à la Roseraie se clôture par deux représentations théâtrales : « Toi qui as la clé », une création originale d’un groupe en projet de Comines et « Kyoto mon amour », du Théâtre du Copion sur le thème de l’environnement et du développement durable.

Chaque année, près de 20.000 jeunes sont sensibilisés aux relations Nord-Sud par le biais de journées de formation, d’activités culturelles, d’un appel à projets et d’animations diverses menées dans les provinces francophones par Annoncer la Couleur, programme fédéral de sensibilisation aux relations Nord-Sud.

Melissa Collignon, Annoncer la Couleur

Sources

www.mondequibouge.be

Subsidié par

Ressources propres

Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be