Voir toutes les Journées d'échanges et de réflexion d'Education relative à l'Environnement en Région bruxelloise

Envie d’éduquer à l’environnement avec les 0-8 ans ? Méthodologies, offre associative et autres pistes utiles.

Le mardi 2 février 2016 a eu lieu la 15ème édition de la journée consacrée à l’Education relative à l’Environnement en Région bruxelloise. Elle avait pour fil rouge « Eduquer les 0-8 ans à l’environnement : quels sont les besoins et comportements des enfants de 0 à 8 ans ? Et comment en tenir compte dans nos activités d’éducation à l’environnement ?"

Une cinquantaine d’animateurs se sont réunis, dans les locaux de Bruxelles Environnement, pour la traditionnelle rencontre des associations bruxelloises d’Education relative à l’Environnement (ErE), coordonnée par le Réseau IDée et GoodPlanet.

Une matinée riche en témoignages, présentations d'expériences et ateliers d'échange qui ont permis de découvrir de nombreux projets bruxellois.



Dans un premier temps, plusieurs interventions se sont succédées. Lucia Pereira, conseillère psychopédagogique de l’ONE, a proposé quelques repères pour travailler avec 0 à 3 ans. Dans sa relation avec l’adulte, notamment : l’enfant a besoin de continuité affective, d’être soutenu et reconnu dans ses acquis. A cet âge, il se construit petit à petit sa carte d’identité, il se familiarise et explore. C’est par le jeu libre que l’enfant apprend, s’amuse, s’exprime… Inutile de lui apprendre comment jouer, son imaginaire est sans bornes. Il fait des expériences, souvent répétitive. Quand il découvre, il apprend. Et ce sentiment de maîtriser est essentiel pour l’estime de soi.

Les besoins et comportements des enfants de 3 à 8 ans ont quant à eux été abordés par Laurence Delwarte, inspectrice de l’enseignement maternel. Elle explique combien le moteur intellectuel de l’enfant est de bouger, de découvrir, de sentir, de toucher... Sa curiosité le pousse à se mettre lui-même en recherche et donc à apprendre. Parmi les éléments à tenir en compte lorsque l’on travaille avec cette tranche d’âge, les représentations initiales ou encore le recours aux 5 sens. Les repères du l’enfant de cet âge se situent dans son environnement proche (la classe, la cour, le quartier). Pour laisser l’enfant s’exprimer, il y a le langage oral mais aussi écrit, passant notamment par le dessin et donc la créativité. Le jeune enfant est égocentrique, il appréhende le monde extérieur avec son rapport à lui. Mais, plus il grandit, plus il peut être mis dans des situations l’invitant à collaborer, à chercher ensemble, à discuter, à échanger... Les tâches restent individuelles mais les ateliers sont collectifs.

Les participants ont également découvert les projets nature et environnement menés en deux lieux éducatifs bruxellois. Au sein de la crèche St Lutgardis à Ixelles, les petits sentent et goutent les aromates, plantent des petits légumes, jouent dans et avec l’eau, entrent en contact avec la nature du quartier... Quant à l’école maternelle De Kriek à Schaerbeek, elle a mis en place des projets alimentation, eau, nature, mobilité ou encore prévention et tri des déchets, avec la participation active des élèves et la collaboration des parents, d’organismes du quartier et des services communaux.


En seconde partie de matinée, des ateliers d’échange ont mis en lumière des projets d’associations actives en ErE. Les participants ont vécu, de manière active et participative, des animations et outils à destination des enfants de 0 à 8 ans. Une marionnette (Besace) ou une maison de poupées (Apere) pour interpeller les petits sur les consommations d’énergie et sensibiliser aux énergies renouvelables. Une balade en forêt ou dans un coin vert pour toucher, sentir, écouter, bouger, goûter, vivre la nature (groupe Tous Dehors). Des idées d’activités, faciles et ludiques, à partir des 4 éléments naturels pour s’amuser dans et avec la nature (GoodPlanet). Des histoires contées et autres outils interactifs pour aborder le cycle des saisons ou l’alimentation (Tournesol). Des activités tri et prévention des déchets (GoodPlanet). Au cœur de ces ateliers, les expériences et pratiques se sont partagées, laissant entrevoir richesses et difficultés. Autant de sources de réflexion et d’inspiration utiles pour tout animateur.


1/ « L’énergie, c’est aussi pour les petits »

L’énergie, la pollution, le réchauffement climatique... Trop complexe à aborder avec les petits ? Que nenni ! Découvrez une méthodologie ludique et adaptée qui s’appuie sur divers supports efficaces qui ont fait leurs preuves. Découvrez notamment la fable de la cigale et de la fourmi revisitée au goût « URE » et retombez en enfance devant la maison dUREable au format playmobil truffée de gaspillages énergétiques à « corriger ».

Denis Richir de Apere


2/ « L’école dehors »

A partir de quelques activités vécues ensemble, l'animatrice a partagé son expérience sur une journée dehors avec des maternelles : déroulement d'une journée, idées d'activités, ... . Un petit moment consacré aussi à la présentation du travail actuel du GT "tous dehors".

Anne-Laurence Debrue du Crie d’Harchies, de Tous Dehors


3/ « Vitamine G(roen) »

Un projet qui nous vient de Flandre, jouer sur des terrains de jeux verts pour les enfants de 0-8 ans... Comment développer cette vision, comment faire concrètement ? Comment démarrer ? Diverses méthodes enseignées aux équipes qui ont envie de développer un projet de terrain vert.

Kris van Ingelghem de Good Planet


4/ « Fillumine, la fée qui illumine... »

"Fillumine, la marionnette, est dé-bor-dée. A force d’apporter de l’électricité dans tous les foyers, la petite fée est tout simplement K.O. ! Face à elle, une audience de petits bouts, médusés. Spontanément, les enfants lui proposent alors de l’aider pour que moins d’énergie soit consommée..."

Claire Hennen de Besace asbl


5/ « Que se passe-t-il au Pays pas Propre ? »

Durant l'animation, les enfants reçoivent la visite de la Princesse/du Prince du Pays Pas Propre. Les habitants de son royaume rencontrent des problèmes avec les déchets et la princesse vient chercher de l'aide auprès des enfants. Au moyen d'une histoire illustrée, d'un parcours de tri et d'un petit film, les enfants apprennent avec la princesse comment bien trier les déchets, et cherchent des moyens pour réduire nos déchets.

Isabelle Magils de Good Planet


6/ « Graines d'animation »

Présentation interactive d'outils et des différentes manières d'aborder et d’adapter le thème de l'alimentation durable en fonction de l’âge des enfants (3 à 8 ans). Nous mettons plus spécialement le lien entre ce que nous avons dans notre assiette et la nature (le cycle des saisons, qu'est-ce qu'un fruit, qu'est-ce qu'un légume ?...), le fait que manger est une action sociale et un éveil des sens.

Heide Bucker et Catherine Caspers de Tournesol-Zonnebloem



Symbioses maternelle

Eduquer à l’environnement en maternelle, un numéro spécial du magazine Symbioses à télécharger.

Traces du séminaire sur « école du dehors et petite enfance »

avec Sarah Wauquiez (auteure du livre « Les enfants des bois ») organisée entre autre par l’Institut d’éco-pédagogie

L’ONE a conçu une série d’outils.

Ceux-ci visent à informer, à sensibiliser et à présenter des alternatives concrètes afin d’améliorer l’environnement intérieur de trois publics distincts : les parents, les travailleurs de terrain et les milieux d’accueil.