15es Rencontres de l'ErE 2016

15es Rencontres de l'ErE 2016

Sortir des pratiques educatives

Ces 15, 16 et 17 juin 2016, durant trois jours et sous une météo capricieuse, une centaine d’animateurs nature et environnement, coordinateurs d’associations, quelques enseignants d’écoles normales aussi, se sont réunis au Domaine de Mozet, en province de Namur, autour d’une question centrale : « Sortir : des pratiques éducatives tous terrains ? ». Conférences et ateliers pratiques à l’appui, ces 15e Rencontres de l’ErE avaient pour ambition de questionner les pratiques éducatives à l’extérieur, d’expérimenter de nouveaux outils, mais aussi, tout simplement, de se rencontrer lors de moments plus informels.

Concocté par le Réseau IDée et ses partenaires, le programme annonçait les objectifs suivants :

  • Se construire un argumentaire sur les bienfaits du dehors dans des optiques de soin, de développement personnel, d'éducation, de transformation de la société...
  • Comprendre les éventuelles réticences des partenaires issus de divers terrains (scolaire, jeunesse, social…) afin de pouvoir adapter nos propositions pédagogiques et rendre accessibles à tous les pratiques du dehors.
  • Identifier ses propres atouts et faiblesses, nourrir ses capacités à pouvoir intervenir auprès de tous les publics et dans tous les lieux (d’où l’expression « tous terrains »).

Retrouvez les réponses apportées par ces 15es Rencontres de l’Education relative à l’Environnement :

Les conférences


Dominique Cottereau (FR) :

professeure associée à l'Université François Rabelais de Tours, formatrice et consultante en Education relative à l’Environnement pour la Scop Oxalis. A la fois observatrice et intervenante, elle est venue nous partager sa réflexion, son regard et son expérience sur les pratiques du dehors.


Elle a insisté sur l’importance du corps et des sens dans notre rapport au monde (exercice du blason) et invite notamment à associer expérience et explicitation, pour toujours plus de conscience d’appartenir au monde et de déployer le sentiment d’une vie reliée.

A lire aussi :

  • Vidéo-montage du CRIE de Spa


Maëlle Guéroult et Fabien Arnaud (FR) :

de la Dynamique Sortir ! du Réseau École et Nature (France), sont revenus sur un constat alarmant : on est de moins en moins en contact avec la nature, ce qui génère un manque. En alliant constats scientifiques et mise en scène humoristique, ils ont expliqué les raisons de ce manque de nature : peurs parentales, nouvelles technologies, augmentation du trafic automobile… Un chiffre parmi de nombreux autres : pour un enfant de 8 ans, le rayon des déplacements autorisés par les parents était de 10 km en 1919 à moins de 300 m aujourd’hui. Ils ont ensuite rappelé combien la contact avec la nature est un facteur déterminant pour la santé globale : système immunitaire, mémoire, vue, santé mentale, intégration à la communauté…

 



Jean-Philippe Robinet (animateur-formateur chevronné) (BE) et Eléonore Mailleux (CRIE de Modave) (BE) :

nous ont proposé, tout en poésie, un récit sur les causes psychologiques de la destruction de l’environnement, le rôle des inégalités sociales dans ce phénomène de destruction tout en questionnant en quoi nos pratiques de reliance à la nature contribuent à l’évolution des consciences…


Christophe Vermonden (BE) :

administrateur des Cercles des Naturalistes de Belgique, conseiller pédagogique du SeGEC (Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique) et notamment membre du groupe Tous Dehors, se demande s’il existe une intelligence naturaliste ? Et si oui, comment la développer… Une « balade en matière grise »…

 


A lire aussi :


Laurent Demoulin (BE) :

directeur à l’asbl Diogènes, pour ce moment intitulé « Retour en Terre Instable », il parle des réalités des habitants de la rue, terme plus approprié que celui de sans-abris…

 




A lire aussi :

projets

projets

Les acteurs de l’Education à l’Environnement en sont majoritairement convaincus : être dehors, dans la « nature » … mais pas que ! - a de nombreux avantages.

Pour vérifier cette hypothèse, des intervenants travaillant « hors du secteur de l’ErE » ont été invités à venir présenter leurs projets. Découvrez ces expériences ainsi que les « bienfaits » identifiés par les participants.

inscription

A travers ce panel d’expériences issues du secteur de l’Education relative à l’Environnement, un moment pour s’interroger sur les freins rencontrés par un animateur lors de ses sorties dehors, tout en proposant certains leviers.

  1. Nature pour tous, Natagora
  2. Appel à projets « Ose le vert, recrée ta cour », GoodPlanet
  3. Collectif "Tous Dehors", CRIE de Mouscron
  4. Freins et leviers pour utiliser le vélo dans nos activités d’ErE-DD, Pro Velo
  5. Survie douce pour adultes, Aquascope Virelles-Nature (En savoir plus : Article paru dans le Symbioses n°100)
  6. Stage de survie douce pour les ados, CRIE Fourneau St Michel
  7. Ma ville, mon école, ma rue, mon jardin, CRIE Namur/ Empreintes asbl
  8. A l’école des éléments, Vents d'Houyet
  9. Le potager, un prétexte pour sortir, Début des haricots
  10. Eau secours, projet pour les classes de maternelle, CRIE de Spa (En savoir plus : Article paru dans le Symbioses n°96)

 

participer

Jeudi 16 juin, de 14h à 16h, des ateliers de savoir-faire liés à la pratique du dehors…

Sans oublier des ateliers pour pratiquer la cuisine sauvage, exercer la portée de sa voix en extérieur, etc...

bienfaits

  • Synthèse et analyse.
  • Une vidéo réalisée lors des Rencontres par Point Culture, apporte une synthèse en 10’ de divers apports de "l’éducation dehors", en donnant la parole à divers praticiens

participer

Dominique Cottereau, Gabriel de Potter (Education Environnement), Paul Gailly (Natagora),

Invités en tant qu’experts en matière d’Education à l’Environnement, ont été invités à déambuler de tables en tables lors des ateliers de mise en pratique intitulés «Vous avez les cartes en mains »

 



aller plus loin

les organisateurs

Ces Rencontres ont été coordonnées par



En collaboration avec


Avec le soutien de la Région wallonne, de la Fédération Wallonie Bruxelles