Trois entretiens en ligne avec 3 expert·e·s

retour à la page d'accueil "Anxiété"

Retrouvez ci-dessous une sélection d’outils pédagogiques et les trois entretiens enregistrés de nos 3 expert·e·s qui nous aident à mieux comprendre ce qui ce cache derrière ces termes d’anxiété et d’éco-anxiété. Sur quoi devons nous être vigilant et comment pourrait-elle devenir une opportunité pédagogique?

A travers les expertises de :


Benoit Galand est docteur en psychologie et professeur en sciences de l'éducation à l'Université catholique de Louvain (UCL). Il est directeur du Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l'Education et la Formation (GIRSEF) et membre associé du Groupe de Recherche sur les Environnements Scolaires (GRES, Canada). Il nous parlera du rôle des connaissances, des croyances et des émotions face aux crises en abordant les impacts que peuvent avoir les anxiétés de l'éducateur·rice sur son public.








Alexandre Heeren est professeur à l’Institut de recherche en sciences psychologiques de l’UCLouvain et chercheur qualifié du F.R.S-FNRS. Il développe un laboratoire de recherche interdisciplinaire centré sur l’anxiété et lance une recherche à grande échelle sur les mécanismes de stress et d'anxiété liés à la crise du coronavirus.









Véronique Lapaige est médecin-chercheur et enseignante en santé publique, santé mentale et santé environnementale, pour l'Université Laval. Cette belgo-canadienne a été la première à développer le concept d'éco-anxieté, un mal-être identitaire de plus en plus répandu, et parfois pathologique, face aux bouleversements de la Planète. Pour elle, l’ anxiété face aux crises sanitaires et environnementales est un problème mais peut aussi être un moteur pour changer les choses. Elle nous expliquera pourquoi et comment, en abordant les ressorts psychologiques et sociaux de ces anxiétés collectives ; et les conditions qui font de ces ressorts, des initiateurs de changements positifs.






Une sélection d’outils pédagogiques pour aller plus loin dans la réflexion :

  • Complexi’clés

    L’ambition de cet outil est de proposer des clés (6 questions) permettant de questionner les pratiques et tout projet pédagogique afin de faciliter, chez les professionnel·le·s et leurs publics, la construction d’une conscience plus ouverte, plus complexe, plus riche.

    https://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=5260

  • Magazine Symbioses : Comment parler d’effondrements?

    Face aux crises actuelles et à venir, comment accueillir les peurs, les anxiétés, la colère? Comment produire de l’entraide et de l’engagement, plutôt que du repli sur soi et de la résignation ? Comment construire des actions et des récits inspirants et lucides ? Ce numéro propose des pistes de réflexion, des expériences concrètes, des sélections d'outils et d'adresses utiles.

    https://www.symbioses.be/consulter/127/

  • Magazine Symbioses : Éduquer aux changements climatiques. Pourquoi? Comment?

    Ce numéro du magazine Symbioses aborde une dimension peu explorée en matière de changements climatiques : l’éducation. Il permet aux professionnels de l’éducation de comprendre l’enjeu des négociations climatiques. Le chef de l’Inspection nous parle lui de référentiels scolaires, le psychologue de résistance au changement.

    https://symbioses.be/consulter/108/

  • Magazine Symbioses: Quelle place pour les émotions ?

    Du plaisir dans la nature à la peur des changements climatiques. Comment l’éducateur peut-il prendre en compte ses émotions et celles de son public ? Quelle limite entre formatrice et psychologue ? Comment passer de l’émotion à l’action ?

    https://symbioses.be/consulter/120/

  • L’écologie et les émotions : Emotions, motivations,… action

    Connaître nos fonctionnements émotionnels permet de mieux comprendre notre public et comment on l’impacte. Mieux vivre nos émotions permet d’être plus en accord avec soi et plus à l’écoute de nos publics et partenaires dans l’action…
    Colère, tristesse, peur : comment aborder nos propres débordements émotionnels et ceux de nos publics face aux enjeux écologiques ? Ces émotions sont ici envisagées au travers d’exemples vécus, complétés de conseils pratiques pour y faire face, avant d’aborder les émotions comme motivations à l’action.

    https://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=5249&index=4&no_reload=764088fc_4

  • L’universalité des émotions en question (Analyse)

    "N’y a-t-il vraiment aucune émotion universelle ?". Il y aurait là de quoi ébranler certaines de nos certitudes et questionner profondément la manière d’aborder les émotions en animation, en particulier dans un cadre interculturel.

    https://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=5287&index=3&no_reload=764088fc_4

  • Entre sidération et déni des crises écologiques : et si les théories catastrophistes étaient mobilisatrices ?

    L’objet de cette analyse sera de torde le cou à l’omniprésent besoin de « détourner le public de ses tentations catastrophistes ». En effet, ne serions-nous pas face à des présupposés théoriques lorsqu’il s’agit d’identifier la réception des théories de l’effondrement comme uniquement dépolitisante ou paralysante ? Quels sont les effets réels de ces discours ?

    Téléchargez l'analyse

  • Le défi émotionnel: nouveau projet pédagogique

    Quels sont les enjeux de l’éducation émotionnelle? L'auteur nous dessine un nouveau projet pédagogique dans lequel l’éducation émotionnelle serait au coeur des apprentissages. Référence dans le domaine de l’intelligence émotionnelle, Michel Claeys-Bouuaert nous alerte sur l’importance de prodiguer à chacun une éducation émotionnelle, complémentaire au parcours scolaire. Il nous livre une vision concrète et cohérente d’une société où la bienveillance et la qualité d’être seraient au centre de tout processus éducatif et de toute interaction humaine.

    https://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=5063&index=7&no_reload=2443ea66_2