Journées du Patrimoine 2019 - Un lieu pour l’art : appel à projets

Cet appel expire le
01/02/2019
Appel publié le
11/12/2018

Présentation :

 

Voici l'appel présenté sur le site de la Direction du patrimoine, service public régional de Bruxelles (voir source )

"Rendez-vous incontournable de la rentrée pour des milliers de visiteurs, qu'ils soient Bruxellois, Wallons, Flamands ou étrangers, les Journées du Patrimoine permettent chaque année, le temps d'un week-end, de redécouvrir la ville avec un autre regard, d'apprécier des endroits méconnus, de découvrir des styles architecturaux ou de visiter des lieux souvent peu accessibles.


Dans le cadre de l’Année européenne du Patrimoine culturel, la Région de Bruxelles-Capitale s’était lancé un défi pour l’édition 2018 des Journées : demander aux citoyens de parler/présenter «  leur » patrimoine. Le programme qui a découlé de l’appel à projets a permis de renouveler le regard sur le patrimoine bruxellois grâce à la grande variété des visites, à l’originalité de certaines animations, à l’ouverture de lieux inédits...

Pour 2019, la Direction du Patrimoine culturel propose, à côté d’une programmation plus traditionnelle avec une thématique bien définie, de maintenir une formule plus ouverte aux projets « citoyens » via la labellisation « Le patrimoine c’est nous ».


Les prochaines Journées du Patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale se dérouleront les 14 et 15 septembre 2019 et auront pour thème « Un lieu pour l’art ». Ce dernier, choisi par Rudi Vervoort, Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, s’intègre dans la thématique annuelle régionale « Arts et Patrimoine ».

Figureront au programme des lieux conçus pour accueillir une activité artistique (académies des Beaux-Arts, académies de Musique, écoles de danse, théâtres, salles de spectacles, opéras, cinémas…) ou abritant des collections (peinture, sculpture, littérature, photographie…), de même que des ateliers d’artiste. Les lieux de rencontre d’artistes seront également mis en valeur."

Le principe de gratuité des animations et de l'accès aux bâtiments reste évidemment de mise pour cette nouvelle édition.