Pistes pédagogiques pour aborder les changements climatiques

Mise à jour novembre 2018

1. Introduction

Retour au menu


Selon le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), si nous ne réduisons pas drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, la température sur Terre devrait augmenter de plus de 4°C d’ici 2100. En cause, les activités humaines et en particulier la combustion d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) pour satisfaire nos besoins énergétiques toujours plus importants.
Les conséquences, déjà à l’œuvre, seront sans précédent : multiplications des tempêtes, sécheresses, inondations, augmentation du niveau des océans, fonte des glaces, déplacements et appauvrissement des populations les plus fragiles, conflits, extinction accélérée des espèces, risques pour la santé, la sécurité, l’approvisionnement en nourriture et en eau…

Pour enrayer ces phénomènes en constante accélération, les gouvernements du monde entier se sont réunis à Paris en 2015, lors de la COP21 (21e Conférence des Parties). L'Accord de Paris, accord mondial sur le climat adopté à cette occasion, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de manière à limiter l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels, en s’efforçant de ne pas dépasser 1,5 °C.

La COP21 a aussi invité le GIEC à préparer un rapport spécial en 2018 sur les conséquences d’un réchauffement planétaire supérieur à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels. Paru en octobre 2018, ce rapport servira de base scientifique pour la COP24 qui se tiendra en décembre 2018 à Katowice en Pologne. Cette réunion vise à faire le point sur les efforts collectifs fournis par les Parties en vue d’atteindre l’objectif à long terme de l’Accord de Paris et à inciter les pays à prendre de nouveaux engagements plus ambitieux d’ici à 2020.

Le dernier rapport du GIEC montre ainsi qu’il est possible et que nous devons tout faire pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Pour y parvenir, nos modes de vie doivent changer en profondeur, dans tous les secteurs: énergie, mobilité, aménagement du territoire, agriculture et alimentation, industrie… Ceci signifie notamment aller vers une énergie 100% renouvelable, le développement d’une alimentation saine et moins carnée, la fin du développement des aéroports et du système fiscal favorisant les voitures de société, une meilleure protection de la nature.

Face à ces constats et aux nombreuses informations, parfois contradictoires, qui nous parviennent en matière de changements climatiques, un sentiment d’angoisse, d’impuissance ou de culpabilité peut nous envahir. Comment ne pas en rester là et dépasser le constat ?

2. Proposition méthodologique

Retour au menu


Dans un cadre éducatif, enseignants, animateurs ou éducateurs vont aider à comprendre les phénomènes en jeu et favoriser chez les jeunes et/ou adultes l’adoption d’une posture critique.

Nous privilégions ici la sensibilisation des jeunes à partir de 12 ans et des adultes car cette compréhension exige un bagage en sciences (effet de serre, énergies fossiles, impacts écologiques…) et en sciences humaines (géopolitique, réduction des surfaces habitables amenant des migrations humaines, luttes pour l’accès à l’eau et aux terres cultivables…), ainsi qu’un dialogue entre ces disciplines.

En outre, les changements climatiques sont des phénomènes globaux et complexes, qui peuvent nous sembler lointains et difficiles à raccrocher à notre vie quotidienne. Pourtant, leurs effets sont bien réels et peuvent déjà se faire sentir localement. En travaillant sur cet aspect au travers d’exemples concrets et de données locales, l’appropriation du sujet n’en sera que plus riche et permettra à un public de jeunes et/ou d’adultes de lier leur propre réalité à des enjeux mondiaux. Pour ensuite, progressivement, étayer leurs connaissances et susciter une mise en action.

L’expression des sentiments sera également bénéfique pour libérer les émotions que peuvent susciter ces informations et démarrer avec plus de sérénité une réflexion et un débat sur la question des changements climatiques. Cette démarche peut être opérée à divers moments en cours de processus. (Voir Symbioses 108, interview de Vincent Wattelet, p.10 et Symbioses N°120: Quelle place pour les émotions? )

Pour se lancer dans un projet éducatif sur les changements climatiques, l’Education relative à l’Environnement (ErE) est tout indiquée! En effet, l’ErE peut être envisagée selon 4 étapes* qui aiguilleront enseignants, animateurs ou éducateurs dans leurs démarches éducatives :

  • Observer et s'informer : lors de cette première étape, on recueillera les questions que se posent les participants : pourquoi dit-on que les climats changent ? Quels phénomènes peut-on observer ? Qu’est-ce qu’un climat ? Quels sont les facteurs qui l’influencent ? Qu’est-ce que l’effet de serre ? Ce sera l’occasion d'essayer d'y répondre et de situer ces phénomènes géographiquement et temporellement : où ces phénomènes sont-ils observés et est-ce la première fois qu’ils surviennent ? Pour ce faire, l’enseignant, animateur ou éducateur fournit des outils d’information les plus objectifs possibles et/ou issus de sources variées et complémentaires (chiffres, cartes, schémas, témoignages...). La réalisation d’expériences et de manipulations autour de l’effet de serre, de l’acidification, de la concentration de CO2… rendra ces notions plus concrètes.
  • Comprendre et interroger : il s’agit ici de comprendre les causes des changements climatiques : l’effet de serre, phénomène naturel qui régule la température sur terre, est accentué par les activités humaines (transports, habitat, industrie, déforestation, agriculture, consommations alimentaire et énergétique…). Il s’agit également de s’interroger sur leurs conséquences écologiques, sociales, économiques et politiques : augmentation de la température, élévation du niveau des mers, dérèglement du cycle de l’eau, variations climatiques (sécheresse, précipitations…), migration et extinction d’espèces animales, déplacement de populations… Et d'identifier les principaux responsables (les pays industrialisés), les principales victimes (les pays pauvres), les mécanismes à mettre en œuvre pour une justice climatique. Une démarche d’investigation en sciences et sciences humaines, permettra une compréhension plus concrète de ces phénomènes.
  • Débattre et se forger une opinion : identifier les différents acteurs concernés par les changements climatiques, leurs différents points de vue et les enjeux qui les animent : acteurs politiques, économiques, scientifiques, médiatiques, associatifs, citoyens… Imposer des lois et/ou des sanctions, est-ce une solution ? Quelle pression les lobbies économiques exercent-ils sur les décisions politiques ? Quels messages véhiculent les médias ? Quel rôle peuvent jouer le secteur associatif ou les citoyens dans les débats et décisions qui se prennent au niveau national et international ? Ici, la confrontation de valeurs et des conflits d’intérêts pourront émerger. L’écoute et la tolérance envers l’autre seront de mise et le jeu de rôle peut être un outil adéquat
  • Agir et s'impliquer : les dérèglements climatiques et les nombreuses conséquences qui en découlent à court, moyen et long terme nous ramènent à nos propres choix et comportements quotidiens… Pour cela, on peut identifier des actions individuelles et collectives qui peuvent être menées à notre niveau, dans de nombreux domaines de la vie courante : utilisation rationnelle de l’énergie, alimentation locale, végétale et de saison, utilisation de modes de transports en commun ou moins polluants mais également participation à des actions, manifestations ou débats/consultations publics afin de faire entendre sa voix auprès des décideurs.

Dans un cadre scolaire, le thème des changements climatiques et son caractère systémique invitent à un traitement interdisciplinaire. Bien entendu, on pensera en priorité aux cours de sciences, géographie, étude du milieu, EPA et citoyenneté, mais les cours d’histoire (le mode de vie des gens avant et après la révolution industrielle), de mathématiques (les statistiques), de français (lecture, argumentation, débat) ou encore de langues ou artistiques se prêteront tout à fait à ce sujet d’actualité.

* Source : Une approche méthodologique inspirée de l’éditorial de Louis Goffin, dans le n°45 de notre magazine Symbioses hiver 1999/2000.

3. Sélection d’outils téléchargeables

Retour au menu


A partir de ces pistes méthodologiques, nous proposons ci-dessous une sélection d’outils aux approches variées (documents pédagogiques, documents d’information, vidéos, sites Internet…) qui alimenteront la réflexion et pourront aider à la construction d’une activité, d’un cours, d’une animation, d’un projet sur les changements climatiques avec des jeunes ou des adultes.

L’ensemble des outils présentés ci-dessous sont téléchargeables via leur fiche de présentation.

3.1 Dossiers pédagogiques

Retour au menu



  • Les changements climatiques (éd. ScienceInfuse) Dossier permettant d'appréhender des phénomènes liés aux changements climatiques (fonte des glaces, courants marins, perte de biodiversité...) par le biais d'expériences scientifiques avec les 12-18 ans.
  • Changeons notre école, pas le climat (éd. Oxfam-MdM, 2015) Infos et fiches d’actions originales et créatives pour mobiliser les jeunes de 14-18 ans sur le changement climatique, avec un focus particulier sur l’injustice à l'égard des pays du Sud.
  • My2050 (éd. SPF-Environnement & WWF, 2016). Cet outil web vise à sensibiliser les 15-18 ans aux enjeux et à la nécessité d'une transition vers une société bas carbone à l'horizon 2050, via un module de simulation simplifiée de scénarios de réduction des émissions pour la Belgique.
  • Le changement climatique (Alterre-Bourgogne, 2008) Guide pédagogique très complet et détaillé apportant des connaissances sur le changement climatique ainsi que des pistes pédagogiques et activités sur le thème pour les 3-18 ans.
  • Les changements climatiques... Ça gaze, et toi? (GoodPlanet Belgium, 2010) Cet outil comporte un poster présentant un paysage belge illustrant les sources de gaz à effet de serre et un dossier d'accompagnement proposant pistes d'exploitations pédagogiques, infos de base sur les changements climatiques et fiches quiz. 10-18 ans.
  • Une vérité qui dérange : dossier d’accompagnement (Réseau IDée, éd. DGARNE, 2007) .
    Ce dossier permet de mener un débat autour du film d’Al Gore puis de passer à l’action, avec des jeunes à partir de 12 ans et adultes.
  • Le site Climate Challenge (WWF-Belgique, 2012) Destiné aux 14-18 ans, ce site propose vidéos, images, schémas, informations, ainsi que des leçons pour parler avec ses élèves des enjeux climatiques.
  • Les négociations climatiques : enjeux climatiques et inégalités Nord-Sud (SCI, 2012)
    Ce jeu de rôle sensibilise les jeunes dès 16 ans et adultes aux enjeux climatiques actuels et aux inégalités Nord-Sud, à l’aide du "jeu des chaises" suivi de la mise en scène de négociations climatiques entre les différents acteurs mondiaux.

3.2 Malles pédagogiques « Energie & Climat »

Retour au menu



  • Ces malles pédagogiques (Réseau IDée, 2011) compilent dossiers pédagogiques, albums jeunesse, ouvrages documentaires, jeux, DVD et documents d’information, pour sensibiliser les 8-12 ans ou les 12-18 ans aux enjeux énergétiques et climatiques: histoire de l’énergie, énergies renouvelables, utilisation rationnelle de l’énergie, histoire des climats, changements climatiques... Disponibles en prêt (gratuit + caution) au Réseau IDée à Bruxelles et à Namur.

3.3 Magazine Symbioses

Retour au menu


    Symbioses N°108 : Eduquer aux changements climatiques
    Destiné au public éducatif, ce dossier propose articles de réflexion (comprendre l’enjeu des prochaines négociations climatiques, référentiels scolaires, résistance au changement), reportages sur des expériences éducatives (jeu de rôle, approche scientifique, média et climat, participation citoyenne…), références d'outils, adresses utiles... Ed. Réseau IDée, automne 2015. 4€/le N° ou téléchargeable

    Dossiers de Symbioses
    D’autres pistes pédagogiques pour travailler sur la réduction de son empreinte CO2 dans les dossiers précédemment parus de Symbioses sur les émotions (N°120, automne 2018), les migrations (N°116, automne 2017), l’énergie (N°105, fév. 2015), la mobilité (N°99, été 2013), l’habitat (N°90, printemps 2011) ou encore l’alimentation (tome 1 & tome 2) (N°87 et 88, été et automne 2010). Ed. Réseau IDée. 4€/le N° ou téléchargeable - www.symbioses.be


3.4 Information

Retour au menu



  • 6 dossiers pour tout savoir sur le climat (AwAC, 2014)
    Ces dossiers apportent aux jeunes et à leurs enseignants des informations synthétiques sur: le climat, ses variations, son évolution chez nous et dans le monde, les actions à entreprendre...
  • Sensibilisation aux changements climatiques (RAC-France, 2015)
    Cette exposition présente présente les principaux messages clés en matière de changements climatiques : quels sont les causes, les impacts, et les moyens d’agir.
    Le guide Changements climatiques : comprendre et réagir (2011) approfondit les éléments de l’exposition.
    Pour aller plus loin, le Kit pédagogique sur les changements climatiques (2015) fait le tour des enjeux climatiques : effet de serre et système climatique, données du GIEC, évolutions, impacts, décisions politiques, éco-gestes...
  • Planetman contre le changement climatique (RAC-F, 2017).
    Cette BD montre les actions possibles pour réduire son impact sur le climat dans les domaines des transports, de l'alimentation et des sols. Tous publics dès 15 ans.
  • Un coup de fourchette pour le climat (RAC-F, 2015).
    7 fiches pratiques avec des chiffres pour comprendre et des astuces pour réduire les gaz à effet de serre liés à notre alimentation. Tous publics dès 15 ans.
  • Le nucléaire ne sauvera pas le climat (Réseau Sortir du nucléaire, 2015)
    Cette infographie démontre point par point pourquoi le nucléaire n'est pas la solution pour lutter contre le changement climatique: délai, coût, marginal et en déclin, inadaptation au climat dégradé, danger.
  • Les voix des populations affectées par le changement climatique (Les Amis de la Terre international, 2007)
    Ce rapport émaillé de témoignages et aborde les incidences des changements climatiques sur les populations du Sud (Brésil, Mali, Pérou, Swaziland, Tuvalu…), particulièrement vulnérables car leurs moyens de vie sont étroitement liés aux écosystèmes.
  • Climat.be
    Le site d’information du ministère fédéral propose : des infos sur les causes, les changements observés et les effets, les rapports du GIEC, des données pour la Belgique, les politiques climatiques (internationales, européennes et belges) etc.
  • Les changements climatiques chez nous
    Pour comprendre en quoi les pays occidentaux et la Belgique sont aussi concernés par les changements climatiques : Impacts des changements climatiques en Belgique (Greenpeace, 2004), L’adaptation au changement climatique en Wallonie (AwAC, 2011), étude synthétisée dans l'article Les changements climatiques… en Wallonie aussi ! (IEW, 2011).
    Ou encore des montages photos simulant la montée du niveau des mers dans l'article Plus d'un million de Belges sous eau en 2100 ? d’écoconso et sa source Climate Central (en anglais).
  • Calculateur CO2
    Les calculateurs carbone proposés sur le site de l’AwAC permettent aux ménages, entreprises, communes… d’évaluer où ils émettent le plus de CO2 et de prioriser leurs actions.

3.5 Vidéos

Retour au menu



  • L’esprit sorcier
    Cette plateforme numérique, héritière 2.0 de l’émission C'est pas Sorcier, propose un dossier hebdomadaire avec vidéos, animations, expériences, webTV... dont plusieurs autour du climat: La grande histoire du climat, Océans et climat, La ville au service du climat.
  • C’est pas sorcier
    L’émission de sensibilisation aux sciences à l’aide de vidéos et maquettes a proposé plusieurs séquences relatives au climat, dont : L’effet de serre : Coup de chaud sur la planète (présentation dans la BDD) et Le carbone : les sorciers font leur bilan.
  • #DataGueule
    De courtes capsules vidéo faisant le point sur des problématiques d'actualité à l'aide de chiffres et d'infographies chocs, dont plusieurs sur la question climatique : le changement (climatique) c'est maintenant, les climatosceptiques, les énergies fossile, ainsi qu’une émission spéciale de 90 minutes
  • Thermostat 6 (Coll., éd. Les Gobelins, 2018). Ce court métrage est une allégorie d’un monde incapable d’évoluer pour prendre toute la mesure du changement climatique et de ses conséquences. Une base de débat pour inviter à l’action! Tous publics dès 15 ans
  • Le climat sous les projecteurs (PointCulture, 2015)
    Cette brochure propose une sélection de documentaires, fictions et chansons pour identifier et analyser les représentations que le cinéma véhicule et participe à construire autour des changements climatiques, en vue de faciliter la réflexion ou la construction d’une séquence pédagogique.

3.6 Base de données en ligne d’outils pédagogiques

Retour au menu



De nombreux autres outils (dossiers pédagogiques, ouvrages d’information, albums et documentaires jeunesse, jeux…) permettant d’aborder la thématique climatique, et les thèmes liés (énergie, mobilité, alimentation…) sont présentés dans notre base de données en ligne. Recherche possible par thème, mot-clé, public, approche…
http://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques




N.B. : Ces outils ne sont pas diffusés par le Réseau IDée, mais par les diffuseurs indiqués dans chacune des fiches. Ils sont toutefois consultables au centre de documentation du Réseau IDée, sur rendez-vous.

4. Traces de la Journée de rencontre des associations "Eduquer au climat" (04/09/2015)

Retour au menu


Cette journée a eu pour ambition de lancer et alimenter la réflexion et les échanges de pratiques autour de questions que se posent les associations sur le terrain : c’est quoi éduquer au climat ? Quelles sont les portes d'entrées pour aborder le sujet ? Quelle est la marge de manœuvre des éducateurs face à la menace climatique ? Quelle sont les limites des actions individuelles ? Comment contribuer à construire la capacité citoyenne ? La transition fait-elle partie de nos missions ? Comment rester positif en parlant du changement climatique ? Comment être à l'aise pour aborder les notions scientifiques, les charges émotionnelles ?

La journée a rassemblé une petite centaine de personnes qui travaillent sur le climat, issues d’associations d’Education relative à l’Environnement et au Développement Durable (ErE DD), ainsi que des associations d’éducation à la Solidarité mondiale et des personnes ressources (dont l’AWAC).