Les chaloupes de l’éducation préparent le(s) futur(s)

Le 16/03 à Bruxelles - reporté !

Face aux crises actuelles et à venir, faut-il parler d’effondrement avec nos publics ? Et surtout, comment ? Comment accueillir les peurs, la colère ? Comment produire de l’entraide et de l’engagement, plutôt que du repli sur soi et de la résignation ? Comment construire des actions et des récits inspirants et lucides ? Comment stimuler les imaginaires pour lutter et construire les mondes de l'après ?

Comment préciser de quoi nous parlons, comment partager ce que nous imaginons ? Ces questions complexes trouvent rarement leurs réponses dans une simple formule magique. L’incertitude qui plane en ces temps tourmentés de Covid-19 ne saurait nous contredire.

Le Réseau IDée, Rencontre des Continents et leurs partenaires proposent aux professionnel•les de l’éducation des pistes de réflexion, des expériences concrètes, des découvertes d'outils, visant à inspirer les actions éducatives dans un monde en pleine tempête.


Un « save the date » signé Maison Renard !

Saura-t-il vous convaincre de venir ?



Au programme de cette journée (en présentiel) :

En matinée, vous assisterez au spectacle “Maison Renard”, dans lequel Alexandre Dewez (Zoe asbl) questionne le phénomène de marchandisation des catastrophes.

Dès lors, “Comment dépasser le sentiment d’impuissance et faciliter l’action ?”, nous pourrons en discuter durant un échange avec Benoît Galand (UCL), Arthur Keller (à confirmer) et Delphine Masset (Etopia).

Ensuite, "Comment dépasser le sentiment d’impuissance et faciliter l’action ?". Nous pourrons en discuter avec Benoît Galand (UCL), Delphine Masset (Etopia) et Arthur Keller (à confirmer).

L’après-midi, plusieurs associations d’éducation à l’environnement, à la citoyenneté mondiale, à la transition, …, vous proposeront des outils pédagogiques et des réflexions en lien avec le spectacle et les questions soulevées, pour des publics jeunes et adultes.

Infos pratiques

Cette journée* a été pensée pour être vécue en présentiel.
La situation sanitaire nous contraint de reporter. Rendez-vous début avril pour connaître la nouvelle date !

Date : initialement prévue le 16 mars et reportée, rendez-vous début avril pour connaître la nouvelle date.

Lieu : À Bruxelles (lieu à confirmer).

Horaires : de 9h à 17h

PAF : 20 euros/personne (si pauses et repas compris en fonction des conditions sanitaires)

Publics : animatrices, formateurs, éducatrices, coordinateurs, citoyen.ne engagé.e, vous travaillez dans un centre culturel, vous êtes délégué.e syndical, …

* En cas de report, cette journée pourrait être suivie de deux sessions d'ateliers autour de récits lucides et inspirants, avec la présence d’Arthur Keller. Plus d'infos suivront.

Places limitées, pré-inscrivez-vous !

Les places seront sans doute limitées pour respecter les mesures sanitaires…
Faites-nous déjà signe de votre intérêt et soyez prioritaire dans vos (futurs) choix d’ateliers !



NB : Nous veillerons à équilibrer les participations entre différentes organisations.


Une journée coordonnée par Réseau IDée et Rencontre des Continents :

Réseau IDée : Plus que jamais, les questions d’un bouleversement écologique irréversible et d’une métamorphose de nos modes de vie sont socialement vives. Beaucoup en parlent. Le Réseau IDée veut emmener les acteurs de l’éducation à l’environnement (et les autres) à s’en emparer. Comme un voyage au cœur de nos croyances, de nos connaissances et de nos émotions. Comment (et pourquoi) parler d’effondrement? Comment intégrer l’incertitude et la complexité? Quelles pratiques pédagogiques sont à la fois à la fois lucides et inspirantes? Nous y consacrons ce colloque, après un magazine, un guide méthodologique, des rencontres internationales et des ateliers d’échanges. Fidèles à nos missions : informer, réseauter, outiller, construire ensemble.


Rencontre des Continents : Rencontre des Continents souhaite à travers cette journée favoriser l’engagement recherche et renforcer la puissance d’agir collectivement. Nous voulons faire le lien entre le travail d’éducation populaire sur les grands enjeux contemporains, avec la nécessité de se positionner de manière lucide face aux constats sur l’état de notre monde au niveau planétaire, et dans nos territoires.



En partenariat avec :

Brise : BRISE un réseau intersyndical bruxellois de sensibilisation à l’environnement.
Nos missions sont de sensibiliser et informer les délégués sur les enjeux écologiques et l’importance d’agir sur son empreinte en entreprise. Nous organisons des formations, des séminaires, éditons des fiches d’action thématiques afin d’aider au mieux les délégués dans leur volonté d’agir. Nous les aidons à développer un argumentaire et un plan d’action pour avoir suffisant de poids dans les différents lieux de concertation et pour pouvoir convaincre les collègues de modifier les comportements énergivores.


CNAPD : (Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie) actifs vers les écoles, les IPPJ, les Maisons de Jeunes, on aime se présenter comme des passeurs engagés et poils à gratter. L’analyse nous conduit assez souvent à “faire contre”. Mais on peut aussi déplomber l’atmosphère en dynamisant la réflexion et penser le passage à l'action !”


Éducation Environnement : comment vit-on quand on connaît les effondrements à venir ? Pour un futur désirable, il faut (re)questionner les besoins fondamentaux, notre rapport au vivant. L’imaginaire est aussi un levier car il permet d’ouvrir des horizons inconnus, à voir l’environnement autrement.


Empreintes asbl : face aux constats de l’effondrement, l’impuissance est grande, insurmontable. Comment faire de cette impuissance une puissance d’agir, ici et maintenant ? C’est à cette question qu’Empreintes tente d’apporter des pistes de réflexion, qui ne demandent qu’à être chamboulées lors de cette journée de tempête !


Etopia : Etopia est un centre de recherche et d'animation en écologie politique. Nous organisons des grandes conférences, colloque, ateliers ainsi que rédigeons de nombreuses études et analyses. Nous nous positionnons, cherchons et observons les solutions institutionnelles ou citoyennes pour traverses les tempêtes du monde.


La Concertation : La Concertation ASBL – Action Culturelle Bruxelloise est un réseau fédérateur qui rassemble des associations du secteur socioculturel et artistique actives en Région bruxelloise dont 12 Centres culturels, qui sont nos membres fondateurs.
Dans un contexte international où nous sommes témoins chaque jour davantage de la portée destructrice de l’exploitation incontrôlée des ressources de la planète, La Concertation ASBL s’est engagée à intégrer la notion de durabilité et de respect de l’environnement dans sa réflexion et ses actions, bien consciente qu’il s’agit là d’un travail à long terme. Cette démarche est devenue incontournable, urgente, sociale et collective.
Dans ce cadre, La Concertation ASBL a soutenu Zoe ASBL pour l’obtention du Label d’Utilité Publique de la COCOF pour son spectacle Maison Renard. C’est donc tout naturellement que l’engagement de La Concertation ASBL se poursuit avec l’organisation de cette journée du 16 mars.


Mycélium : Face aux destructions des modes de vies humains et autres qu’humains auxquels nous assistons, des mouvements se créent, s’organisent, se connectent. Ces mouvements divers s’appellent initiatives de transition, mouvements des communs, désobéissant.e.s, résistant.e.s, “effondristes”,… et partagent une volonté de lutter contre ces destructions, de dénoncer les systèmes de domination et d’exploitation (capitalistes, patriarcaux, (néo)-coloniaux) qui les provoquent et de proposer d’autres modes de société et de vie. Le projet de Mycelium est d’oeuvrer à soutenir ces mouvements dans leur but commun et dans la diversité de leurs expérimentations, en particulier en Belgique francophone. Mycelium veut agir comme un agent connecteur, qui permet de relier, de décloisonner, de créer du dialogue entre des mouvements, sans chercher à unifier la vision, mais à l’enrichir.


Point Culture : PointCulture aborde la question de l’effondrement par l’imaginaire, les histoires, les représentations et le cinéma. Celui-ci a accompagné le développement du monde occidental et en livre quelques figures et images, qui au-delà des mots et des analyses scientifiques, peuvent agir sur la pensée, permettre de saisir autrement la situation, stimuler la créativité, libérer de l’urgence du présent.


Quinoa : Face à un monde inégalitaire, tant au niveau de l’accès aux ressources que de la répartition du pouvoir, face à une logique basée sur la conviction du bien fondé de la croissance économique comme réponse à ces inégalités, Quinoa s’efforce de contribuer à l’émergence de projets de sociétés respectueux des diversités culturelles, sociales et environnementales, fondés sur les valeurs de solidarité, d’équité, de réciprocité et de convivialité, et dans lesquels l’économie retrouve sa place au service de la vie humaine et non plus comme fin en soi.


Zoe Asbl : de manière ludique, dans des formes théâtrales ou vidéos, cette plateforme de création artistique aborde les questions liées à l’environnement, avec un intérêt particulier sur les questions liées aux effondrements possibles/en cours dans notre monde contemporain.


Contacts

Marie Bogaerts : marie.bogaerts@reseau-idee.be

Sébastien Kennes : seb.kennes@rencontresdescontinents.be