Le jeu, tout un projet... de classe (primaire)

Expérience réalisée par
Ecole Les Roches de Comblain-au-Pont (Etabl. scolaire).
Cadre
scolaire et parascolaire
Public(s)
enfants (maternelle/primaire).
Thème(s)
pédagogie / éducation / formation, environnement - généralités.
Mots clés
enseignement spécial, jeu, pédagogie, environnement, primaire, approche ludique.
Date & durée de réalisation
2012.
Lieu de réalisation
Province de Liège (4170).

Description de l'expérience

Chaque année, le Centre Régional d'Initiation à l'Environnement (CRIE) de Spa propose aux écoles de partciper au Festival Natura 2000. Chacune des éditions met à l'honneur un thème touchant à l'environnement. L'occasion pour enseignants et élèves d'entrer en projet via diférents modes d'expression, dont la création d'un jeu. Focus sur deux écoles qui se sont prises au jeu.

Comment intéresser des élèves âgés de 9 à 11 ans, fréquentant l'enseignement spécialisé de type 1, 2, 3, 8 à la protection de l'environnement? Depuis plusieurs années, je propose à mes élèves de participer au concours Natura 2000 en créant un jeu de société.

La première étape est de lire le règlement du concours et de le comprendre. De quoi s'agit-il, qui peut participer, que faut-il faire, faut-il s'inscrire, pour quelle date, etc.? Une fois les informations analysées, on s’inscrit. Il faut ensuite se fixer un sujet plus précis en accord avec le thème demandé. C'est ainsi que l'eau, les oiseaux, la pollution, le réchauffement climatique, la mare, la forêt ont déjà été traités lors des éditions précédentes. De quoi allons-nous parler cette année? Que connaissons-nous déjà ? Qu'avons-nous à apprendre ? L’édition 2012 porte sur « la faune et la flore en milieu sauvage ». Qu'est-ce qu'un milieu sauvage? Par opposition à « cultivé », « domestique »... Le thème du jeu à construire doit être bien défini, il y a tant de choses autour de nous. On décide alors du message à transmettre et la création proprement dite du jeu va en découler directement.

  • A la découverte de notre environnement

Si je ne soumets à mes élèves que début janvier la proposition de participer au concours, depuis la rentrée déjà, je les sensibilise à leur environnement : observation des signes de l'automne, balade en forêt avec écoute des « bruits », mais aussi écoute des bruits de la rue, de la classe, ramassage des déchets dans la cour, utilisation des différentes poubelles, etc. La toute première question à laquelle nous tentons de répondre, c'est : qu'est-ce que l'environnement ? Mais aussi : pourquoi dit-on que l'environnement doit être protégé ? Que pouvons-nous, nous les enfants, futurs adultes, faire pour cela ? En quoi y a-t-il une menace ? Mieux connaître, c'est mieux agir.
C'est le moment de s'informer. Où trouver les renseignements voulus ? On découvre alors la richesse de la bibliothèque de la classe, puis de celle du village. On regarde des émissions à la télévision (« C'est pas sorcier », « Le jardin extraordinaire »), on effectue des recherches sur internet, on regarde autour de soi, dans notre environnement immédiat, dans le bois près de l'école, au bord de la rivière, on questionne, on enquête... Les élèves sont sensibilisés et entrent davantage dans le projet. Car, au travers du concours et de la création d'un jeu, c'est bien de la protection de notre futur qu'il s'agit!
Lors de cette édition 2012 du concours, nous parlerons certainement de l'hibernation des animaux et le jeu partira d'une enquête à mener, l'énigme sera résolue après avoir joué et découvert des éléments de réponse au travers de cartes de « matière ». Nous rédigerons des cartes « questions-réponses », « vrai-faux » ou autres, en classe, au fil des leçons d'éveil et des sorties pédagogiques, pour que les joueurs apprennent un maximum sur l'hibernation des animaux de chez nous.

  • La création de notre jeu

Quel type de jeu préférons-nous? Jouons puis choisissons! Les élèves apportent un jeu de chez eux (4 ou 5 différents) et nous y jouons une après-midi. Celui qui plaît le plus sera adapté au sujet choisi. On réfléchit alors au plateau de jeu, aux pions, à la tactique du jeu. Va-t-on vers un jeu de coopération, un jeu de stratégie, ou autre ?

Le plateau de jeu sera peint sur un support en contreplaqué rigide pour supporter la peinture. Le parcours du jeu sera dessiné, mesuré. Les cases spéciales "questions", "gages", "pénalités" seront peintes différemment. Les pions seront créés, façonnés, modelés par les élèves. Il faut bien choisir la matière à travailler pour avoir un pion de dimension concordante aux cases du plateau de jeu, un pion qui tient debout (et oui!), qui est différent des autres, etc.

Nous avons donc les cartes, le plateau, les pions, un ou plusieurs dés, dont l'un ou l'autre tronqué éventuellement, mais comment allons-nous jouer? Il faut vraiment établir les règles de jeu. On reprend alors le règlement du jeu qui nous a servi de guide et on s'en sert pour rédiger le nôtre.

Et voilà, il nous reste à tester le jeu, à le faire tester par d'autres classes pour s'assurer qu'il est jouable et à nous amuser! Après cela, il faudra encore l'envoyer au CRIE de Spa où nous le reverrons lors du festival des enfants et où nous pourrons découvrir et tester les jeux envoyés par les autres écoles.

Janine BERNARD Enseignante à l’école Les Roches

Avis & Conseils pédagogiques

Tout au long du projet, les différentes compétences sont mises en interaction. La maîtrise de la langue maternelle, lire, comprendre, rédiger; les connaissances d'éveil; la géométrie pour élaborer le plan du plateau de jeu; l'envie de créer avec de la matière, des formes, des couleurs. Toutes les compétences sont mises en exergue pour arriver à la réalisation proprement dite et à la finalité du projet. Même les relations humaines et sociales sont mises à profit, il faut apprendre à jouer ensemble, à gagner, à perdre, à attendre son tour, à admettre que l'autre se trompe...

Sources

Magazine Symbioses n°93: Eduquer à l'environnement par le jeu

pdf

Le jeu, tout un projet...de classe (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Partenaire(s)
CRIE de Spa-Berinzenne.

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be