La mobilité en fête

Expérience réalisée par
La grande école du Petit Bois (Etabl. scolaire).
Cadre
scolaire et parascolaire
Public(s)
jeunes.
Thème(s)
mobilité / transport, art.
Mots clés
mobilité douce, audit, primaire, art, mobilité.
Date & durée de réalisation
2008.
Lieu de réalisation
Région Bruxelloise (1080).

Description de l'expérience

Plan de déplacements scolaires, audit, fresque collective, concours… La grande école du Petit Bois, à Molenbeek, se bouge pour la mobilité.

Faire la fête à la mobilité douce, lors de la Semaine de la mobilité, en septembre 2008 : voilà le point de mire que s’est fixé l’école primaire du Petit Bois à Molenbeek. Une longue route, parsemée d’étapes. Un voyage collectif dans lequel s’embarquent enfants, enseignants, parents et associations.

Point de départ : un encouragement de la commune à se lancer dans un Plan de Déplacements Scolaires (PDS). L’école du Petit Bois a donc pris le taureau par les cornes, ou plutôt le vélo par le guidon, avec la précieuse aide de Patricia Deuse, animatrice de l’asbl Green. Il faut dire qu’à Molenbeek, c’est toute la commune qui bouge, notamment via la réalisation d’un Plan Communal de Mobilité. Celui-ci développe une série de projets afin de prévenir et limiter la croissance des déplacements en voiture, améliorer le cadre de vie des quartiers et développer des alternatives comme les transports publics, la marche et les deux-roues. Citons, entre autres, l’installation de pistes cyclables et la mise en place de plans de stationnement et de circulation (pour les véhicules à moteur mais aussi pour les piétons).

  • Un Plan de Déplacements Scolaires

La démarche commence par le diagnostic (description de la situation de mobilité de l’école). Une enquête est donc réalisée par un groupe de travail, coordonné par Patricia, pour définir les comportements de mobilité des élèves, de leurs parents et des enseignants.
Les élèves des 8 classes de 5e et 6e, particulièrement impliqués dans le projet, découvrent ensuite les modes de transports (doux ou non), notamment grâce à l’outil « A toile à mobilité ». Et d’analyser les raisons de l’attrait pour la voiture. Comprendre pourquoi certains trajets peuvent se faire sans la voiture. Mais aussi pourquoi, dans certains cas et pour certains parents, l’auto est indispensable, notamment parce que l’école se trouve à proximité de l’entrée de l’autoroute, passage obligé pour atteindre certains lieux de travail. Autre initiative à épingler, les enfants passent leur brevet de cycliste avec l’asbl Provélo.

  • Une fresque collective

Après ces découvertes et réflexions, place à la création. Objectif : réaliser une fresque géante. Pour aider les enseignants, l’asbl Festival International de l’Enfance et deux plasticiens (Isabelle Monoyer de l’asbl Kaosmos et Ermanno Orselli de l’asbl Deus ex Machina) accompagnent les élèves. Ainsi, chaque classe de 5e, avec l’aide des artistes, transforme un slogan imaginé collectivement en illustration. Les huit messages illustrés sont ensuite rassemblés pour former la fresque générale. Celle-ci sera affichée sur les grilles de l’école afin d’être visible par tous.
Mais ce n’est pas tout ! Une zone de dépose-minute est également sur les rails, avec la collaboration de la commune. Elle se situera devant l’entrée de l’école et permettra aux parents de déposer rapidement leurs enfants, afin de diminuer les bouchons et le stationnement sauvage aux abords de l’école.

  • Semaine de la mobilité

Afin de valoriser ce foisonnement d’actions, rien de tel que la Semaine de la mobilité (16-22 septembre 2008). Moment opportun pour inaugurer la fresque et la zone de dépose-minute, et pour plonger toute l’école, parents compris, dans une mobilité plus responsable. Cette semaine de mobilisation, c’est aussi l’occasion de tester le dépose-minute, après explication aux parents. Afin d’aider les plus petits à descendre de voiture et à rentrer dans l’école en toute sécurité, une formation des élèves de 6e par la police figure au programme des festivités. Et histoire d’encourager tout un chacun à modifier son comportement, un concours permet de valoriser les classes ayant épargné le plus de km en voiture, que ce soit en installant un système de covoiturage, ou en comptabilisant les km parcourus à vélo, à pied ou en transport en commun.
Et après ? L’école compte notamment installer un parking vélo, afin d’encourager les cyclistes. La sensibilisation à une mobilité plus douce ne fait que démarrer…

Evelyne OTTEN

Sources

Magazine Symbioses spécial primaire

pdf

symbioses primaire (PDF)


Subsidié par

Commune

Indicateurs

Niveau(x) d'implication :
apprendre, s'informer, mener des actions et agir sur les comportements individuels et/ou d'un groupe (une classe, un quartier, un groupement ...), autre
Ettendue géographique de l'action :
local

Autres informations liées à cette expérience :

Partenaire(s)
GoodPlanet Belgium, Pro Velo.
Outil(s) pédagogique(s)
A toile à mobilité.

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be