Ecole pour Demain: Projet sur l'eau à l'IMP de Marchienne-au-pont

Expérience réalisée par
IMP (Institut Médico-Pédagogique) René Thône Marchienne au Pont.
Cadre
scolaire et parascolaire
Public(s)
enfants (maternelle/primaire).
Thème(s)
eau.
Mots clés
eau, primaire, enseignement spécial, distribution, ressource naturelle.
Date & durée de réalisation
2012.
Lieu de réalisation
Province du Hainaut (6030).

Description de l'expérience

Cette école d’enseignement spécialisé (de types 1, 3 et 8) a décidé de se lancer dans un projet autour de l’eau. Ce projet impliquait donc toutes les classes primaires. Le point de départ du projet a été l’envie d’installer des fontaines à eau dans l’école.

Comment ce projet s’est-il déroulé ?

Quelles en ont été les étapes ? L’objectif final de ce projet était la « semaine de l’eau » (organisée fin mai) et pour laquelle chaque classe devait présenter son projet aux autres. Le CRIE (Centre Régionaux d’Initiative à l’Environnement) de Mariemont est venu réaliser trois activités qui ont rythmé l’année scolaire. La première animation (en octobre) a lancé le projet : les élèves ont réalisé un brainstorming sur l’eau, duquel ont émergé différentes questions qui ont été développées lors de la deuxième animation (en janvier). Certains groupes ont abordé les vases communicants, la poussée d’Archimède, la mare; d’autres les différents états de l’eau, pourquoi un bateau flotte, comment l’eau arrive au robinet, les animaux d’eau douce et d’eau de mer... Les élèves de ma classe se posaient des questions sur le fonctionnement d’un château d’eau et d’une station d’épuration. Avec ma classe, nous avons donc organisé ces visites. Le CRIE est ensuite revenu une dernière fois début juin pour évaluer le projet. Combien de temps cela vous a-t-il pris ? Entre chaque étape du projet, nous nous sommes laissé une fourchette de temps assez large (deux ou trois mois). Je pense que ceci a permis à chaque enseignant d’avancer à son rythme et de pouvoir mettre en place dans sa classe des activités bien construites. Nous avons commencé à travailler ce projet dans les classes en octobre et le projet s’est clôturé en mars avec les ateliers et avec l’évaluation en juin par le CRIE.

- L’enseignement spécialisé de type 1 s’adresse aux élèves présentant un retard mental léger, l’enseignement spécialisé de type 3 aux enfants présentant des troubles du comportement et l’enseignement de type 8 aux élèves présentant des troubles de l’apprentissage.

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées ?

Il ne faut pas cacher que ce projet est assez prenant. L’organisation même d’une telle activité prend du temps et de l’énergie. Il ne faut pas avoir peur de prendre des contacts, de téléphoner, de se réunir...Je pense qu’une des difficultés de ce projet a été son organisation, comme par exemple, l’organisation concrète de l’échange d’ateliers, qui demandait d’être fort cadré.

Comment avez-vous évaluer votre projet ? Quels indicateurs avez-vous utilisés ?

Les enfants étaient enchantés de pouvoir faire partager leurs découvertes aux autres. De plus, les enfants ont réellement augmenté leurs connaissances sur l’eau. Ce qui était motivant également, c’est de voir que les seize classes de l’école ont participé au projet.

Quels conseils donneriez-vous à un enseignant désireux de se lancer ?

Il faut commencer par un petit projet, pour être sûr d’arriver au bout et ne pas être découragé. Et puis, il ne faut pas attendre que les autres s’y mettent. Il faut commencer son projet, partager ce que l’on fait avec les autres enseignants (pour leur donner l’envie de se lancer) et ensuite nos collègues viendront peut-être se rallier à nous. Pour lancer un projet, il faut de la motivation au départ, avoir l’envie, être enthousiaste. Quand les enfants ont proposé l’idée de visiter un château d’eau, ça m’intriguait et je pense que les enfants ressentent aussi, cette motivation de leur enseignant.

Avis & Conseils pédagogiques

Outils pédagogiques utilisés

«Trouver des documents de référence à utiliser en classe ne doit pas être en obstacle. Dans notre école, tous les enseignants ont recherché des documents et nous avons créer une base de documents pour réaliser des activités en lien avec l’eau. »

  • « Découverte du monde : le temps – CP-CE1 » (des éditions Retz), notamment l’activité « Quand l’eau courante n’existait pas » qui m’a permis d’aborder certaines compétences en éveil- formation historique (mode de vie des gens à une époque déterminée).
  • « Coup de pouce en classe » intitulé « Tous au bain ! » (n°5 du 5 novembre 2008) et son supplément science « Et l’homme a apprivoisé l’eau ! »,
  • « Bonjour » (Comment l’eau coule-t-elle du robinet ?, n°37-38, 16/05/97)
  • « Dauphin » sur les châteaux d’eau (n°24, 18/02/00).


LIENS AVEC LE PROGRAMME

Les mesures et l'eau

« Ce sont essentielle- ment les compétences transversales qui sont travaillées dans ce type de projet ! Par exem- ple, lors de l’échange d’ateliers pendant la semaine de l’eau, les élèves ont appris à s’exprimer clairement, être précis, écouter, laisser s’exprimer l’au- tre, dialoguer, travailler en équipe... »

  • Disciplines: Mathématiques
  • Description de l'activité:
    - « Les contenus/contenants ». Différentes questions sont posées aux élèves par rapport à différents récipients contenant de l’eau (est-ce plus ou moins qu’un litre ? peux-tu les classer ?).
    - « Les proportions ». Proportion d’eau contenue dans différents objets. Si on représente toute la terre par une bouteille d’un litre, quelle est la proportion d’eau douce ?
  • Compétences en mathématiques : compétences relatives aux outils ma- thématiques de base
    - Les nombres : compter, dénombrer, classer. par exemple lire les indications de contenance.
    - Les solides et figures : reconnaitre, comparer, construire, exprimer.
    - Les grandeurs : comparer, mesurer, opérer, fractionner... en utilisant des grandeurs sur une consommation d’eau (en litre, en m! d’eau), les heures pour les visites, les poids (1kg =1L)... (M55, M56, M59)
  • Le traitement de données : Estimation et évaluation.


Expériences autour de l'eau

  • Disciplines: Eveil-Initiation scientifique
  • Description de l'activité:

    - « Les fleurs se colorient » Mettre une tulipe dans une bouteille d’eau et une autre dans de l’eau contenant de l’écoline rouge. Observation du phénomène, se poser des questions, regarder un morceau de tige au microscope, émettre des hypothèses.
    - « Les différents états de l’eau ». Mettre de l’eau dans deux bouteilles, placées une des deux bouteilles à l’extérieur (en hiver). Observations (l’eau a gelé, la bouteille s’est cassée), émettre des hypothèses...
  • Compétence en éveil- initiation scientifique :
    - Savoir-faire : Faire émerger une énigme à résoudre (S1), identifier les indices et dégager les pistes de recherche (S2, S3), récolter des informations (S5, S6,S8), structurer les résultats (S13)...
    - Savoirs : L’air, l’eau, le sol (point 4.1. L’air et l’eau) : les états de l’eau, différents formes d’eau dans l’environnement, le cycle de l’eau


Le château d'eau

 «En français, j’ai travaillé différents textes touchant à la thématique de l’eau, comme une adaptation pour les enfants du récit « 20 000 lieues sous la mer » de Jules Verne, « La petite sirène », une bande-dessinée sur les thermes romains... J’ai utilisé ces différents textes pour créer des exercices de grammaire.»

  • Disciplines: : Français, éveil-initiation scientifique, éducation par la technologie/ éducation artistique
  • Description de l'activité: Préparer la visite du château d’eau de Loverval, rechercher et demander les informations pratiques (horaire d’ouverture, prix, transport...). Nous avons aussi réalisé différentes activités sur les vases communicants, la poussée d’Archimède... pour comprendre pourquoi il y a des châteaux d’eau et comment ils fonctionnent.
  • Comptétence en français : situations mobilisatrices « Dans le cadre d’une visite, écrire une lettre de demande, lire la réponse reçue »
  • Compétence en éveil-initiation scientifique : recueillir des informations par des observations (S6), formuler des questions à partir de l’observation (S1)... Savoirs : l’air, l‘eau, le sol (les états de l’eau, le cycle de l’eau), les hommes et l’environnement (utilisation des ressources).

  • Discipline : Eveil-Initiation scientifique
  • Description de l'activité: Après la visite, nous avons construit un château d’eau en miniature afin de bien comprendre le fonctionnement.
  • Compétence en éducation par la technologie : réaliser (EPT31, EPT34..), réguler.
  • Compétence en éducation artistique : agir et exprimer, transférer et créer dans les domaines tactile, gestuel, corporel et plastique (A33, A28, A26)

 

Sources

Extrait du document "Projets d’éducation au développement durable : Intégration au sein des programmes scolaires"

pdf

Marchienne-au-pont (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Partenaire(s)
COREN.
Outil(s) pédagogique(s)
Ricochets.

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be