Paysage modelé (activité)

Expérience réalisée par
Ecotopie - Laboratoire d'éco-pédagogie (A.S.B.L.).
Cadre
scolaire et parascolaire, formations (specialisees et continuees), socio-culturel (associations: sport., cult., environ.,...)
Public(s)
jeunes, adultes.
Thème(s)
sol et sous-sol, paysage, pédagogie / éducation / formation.
Mots clés
sol, sous-sol, paysage, géographie, activité, animation, éco-pédagogie, pédagogie.
Date & durée de réalisation
2013.
Lieu de réalisation
(0).

Description de l'expérience

Une activité qui permet de découvrir la géologie, son histoire et ses implications, en utilisant des approches basées sur l’imaginaire et qui favorise l’expression tant verbale que manuelle. Voici une façon originale d’aborder cette thématique a priori très théorique.

Cette activité est tirée d'une animation pour adultes « Paysage modelé" de l'Institut d'Eco-pédagogie (IEP). Découvrez le descriptif complet de l'animation sur www.institut-eco-pedagogie.be > cadre de vie > paysage modelé

Objectifs : découvrir l'histoire géologique au travers du toucher et d’images mentales ; ressentir et penser chaque paysage comme le fruit, pour partie, du temps et de l’immense labeur des éléments de la nature, qui lui ont donné de multiples visages. Dans les prolongations proposées, prendre conscience de l’utilisation dans notre quotidien de ces matières premières issues du sous-sol .

Public : à partir de 12 ans (moyennant adaptation du récit)

Durée : 1h (et plus avec les prolongations)

Matériel : Texte (à télécharger - voir ci-dessus) ; bandeaux pour les yeux ; planchettes en bois ; ficelle ; quatre types de matériaux à mélanger au préalable avec de la poudre d’argile et de l’eau : petits cailloux/gravier, sable, craie écrasée (calcaire), argile pur (pour obtenir des couleurs différentes ajouter de la poussière de craies ou des pigments naturels), ainsi que quelques fragments de coquillages. 

Déroulement :

  • Au préalable, que l’on soit à l’extérieur assis en cercle (idéal) ou dans un local, il est important d’être conscient que l’endroit où l’on se situe est ancré dans un paysage (ex : savoir situer les points cardinaux, le soleil, le relief, l’environnement proche).
  • Chaque participant s’installe et se prépare en plaçant un bandeau sur ses yeux. Les planchettes sont placées devant chacun. L’animateur y dépose, sur ses bords, quatre mottes pâteuses de compositions différentes. Le participant, lui, ne les verra qu’à la fin de l’activité.
  • Un préambule lu à haute voix annonce que le texte à venir est constitué d’une alternance de brefs récits à écouter et d’actions à entreprendre.
  • Vient ensuite le moment de la lecture du texte (voir extraits ci- dessous) : modelage par chacun d’un bloc, en aveugle, en interprétant par le geste le contenu d’une narration retraçant les différentes époques de sédimentation, de plissement et d’érosion des roches ,aboutissant au paysage d’aujourd’hui. Les participants, en modelant les pâtes, expriment tour à tour l'action de la mer, du vent, de la pluie, des forces telluriques, des rivières, qui brassent, déposent, érodent, compriment, écrasent... les différentes roches. Se crée donc, petit à petit, un relief.
    Afin de sécuriser les personnes pour qui avoir les yeux bandés n’est pas chose aisée, il sera important de les accompagner et parfois aussi de les aider de la main.

Extraits du texte à lire et à vivre :

Remarque : Le texte complet doit être téléchargé. Il convient à des adultes et doit être adapté pour un public plus jeune. Par ailleurs, il illustre l’histoire géologique du Condroz. Si vous souhaitez aborder la géologie spécifique d’une autre région, une adaptation est également nécessaire.

« Vous pouvez poser vos mains sur vos genoux et bien les y laisser ! Nous avons placé devant vous quelques objets qui vont bientôt vous être utiles. Pour l’heure, ne les touchez pas... C’est plus prudent... Rapidement, voici les éléments du décor. L’univers serait vieux de 20 milliards d’années. Le Soleil aurait 5 milliards d’années. La Terre apparut il y a 4,55 milliards d’années. C’était à ce moment une boule de matières en fusion. La planète mit 3 milliards d’années pour refroidir sa surface. La température va passer de quelques milliers de degrés à quelques uns.
(...) Bientôt quelque chose d’essentiel va apparaître. Issue de gaz venant du cœur de la Terre, c'est la naissance de l’eau (...) Il est temps maintenant d’aller à la rencontre des matériaux qui sont charriés par les eaux boueuses ! Déplacez vos mains vers l'avant, à l'extrémité de votre “ petite croûte ”, de votre plateau. Vous entrez en contact avec ces matières qui se déposeront au fond des mers. On les appelle sédiments. En voici, de quatre natures différentes. Découvrez-les. Palpez-les... Il s’agit à chaque fois de pâtes humides. Mais y sentez- vous les différences de grains ? Ce sont quatre matériaux naturels bien connus.
Choisissez le sable. Prenez-en une partie, pas trop petite. Formez-en une couche, aplanissez-la. On disait qu’elle avait à peu près 1m d’épaisseur. Le temps très approximatif qu’il a fallu pour obtenir de telles couches est de l’ordre de 500 000 ans. Cette écorce terrestre sur laquelle s’accumulent progressivement des couches de sédiments n’est pas stable. (...) Au Sud de votre plateau, déposez le sédiment qui évoque la vie des coraux, les coquillages, une boue calcaire... Une partie de ces différents matériaux peut se recouvrir. Non loin de votre petite croûte, un événement terrible se prépare, inexorable. Les continents, nous venons de le dire, ne sont pas stables et glissent lentement sur leurs fondations magmatiques (...) Deux d’entre eux entrent en collision. Exercez cette pression sur votre petite croûte terrestre dans un axe Nord/Sud. Retenez d’une main par le Nord, poussez avec l’autre main par le Sud. Allez-y fort ! Vous obtenez un paysage fortement montagneux.»

  • Ensuite, on découvre et compare les productions de chacun. On laisse s’exprimer les ressentis/vécus qui suivent cette expérience.
  • Si possible, observation du paysage aux alentours, ou des murs faits de roches de la région. Ou encore, rencontre avec un ouvrier carrier ou un ancien mineur, venu témoigner de leurs métiers si particuliers.
  • On peut, ensemble et à l’aide de la ficelle, effectuer une «coupe géologique» du modelage afin de découvrir toutes les strates du sous-sol. Ceci peut être également suivi d’activités autour de cartes géologiques. 
  • Suite à cette activité, de nombreuses questions de savoir fusent de partout.

Pistes de prolongements : faire le lien avec notre quotidien

  • Susciter une réflexion autour du temps qu’il aura fallu à la Terre pour devenir telle qu’on la connaît et du temps qu’il a fallu aux matières pour se former.
  • Découvrir l’utilisation actuelle des sédiments/matériaux dont on a parlé dans l’animation : sable : verre, constructions, plage ; argile : briques, tuiles, sculpture, cataplasmes ; calcaire : craies (dessin), chaux (peinture), fertilisant pour sol, sculpture, construction...
  • Reprendre une motte représentant chaque roche et les entourer de photos ou d’objets de ces roches transformées ; effectuer des liens à l’aide de ficelles entre les roches et leurs utilisations.
  • Afin de ne pas jeter les matériaux, laissons aller notre imagination et sculptons !
  • Se questionner sur d’autres ressources provenant de la Terre : qu’en est-il du pétrole, du charbon et du gaz ? Ou des différents types de métaux (aluminium, fer, or, coltan...)? Se poser un maximum de questions sur ces éléments. Exemples : sont-ils des roches, d’où proviennent-ils, sont-ils transformables, quel temps ont-ils mis pour se former, où en sont les réserves ? Trouver des exemples d’utilisation dans notre vie quotidienne.

Sur une idée originale de l’Institut d’Eco-Pédagogie, pistes de prolongements par le service pédagogique du Réseau IDée

 

Sources

Magazine Symbioses 98: "Creusons le sol"

pdf

Paysage modelé (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be