Projets environnements à l'IPES de Seilles... Témoignage

Expérience réalisée par
IPES de Seilles.
Cadre
scolaire et parascolaire
Public(s)
enseignants, formateurs.
Thème(s)
pédagogie / éducation / formation.
Mots clés
Assises, témoignage, éducation à l'environnement, Agenda 21, enseignement professionnel.
Date & durée de réalisation
2013.
Lieu de réalisation
Province de Namur (5300).

Description de l'expérience

Assises de l'ErE - DD 2013 : Madame Remont Marylène, Directrice de l'IPES de Seilles, témoigne de son expérience au sein de son établissement scolaire.

Comment, dans un établissement scolaire aussi hybride, faire naître un projet tel que celui de l’Education à l’environnement ?

Et bien parce qu’il est fédérateur et coordinateur !

En effet comment créer un sentiment d’identité et d’appartenance au sein de l’équipe éducative et chez les élèves (quand les différents acteurs sont mobilisés, pédagogiquement parlant) par des objectifs de formation aussi différents ? C’est la question que je me suis posée et une piste s’est ouverte quand j’ai été invitée à une information sur le projet « Ecoles pour demain » à Namur en 2004. J’ai été profondément intéressée par les 20 ans d’expériences en la matière de l’Ecole Robert Schuman d’Eupen.

Profondément convaincue que j’avais trouvé là un projet :

  • qui répondait à mes inquiétudes déjà bien installées sur l’impact des changements climatiques
  • qui pouvait mobiliser et les professeurs et les élèves tant au travers d’actions à mener dans l’école qu’au travers des cours  de la formation commune (géographie, éducation scientifique et technologique) ou des options (éducation à la santé, diététique, hygiène, etc….).

Il me restait à convaincre l’équipe de mes collaborateurs et les professeurs.

Deux jours plus tard, c'est dans la poche !  Un professeur de sciences du 1er degré accepte de s’impliquer dans cette aventure en y voyant un moyen de travailler avec ses élèves sur du concret.  3 mois plus tard, il représente l’IPES au Forum « Ecole pour demain » à la Marlagne.

Peu après il réalise pour répondre à un Appel à projets d’Ere une mini éolienne à partir d’une roue de vélo ! Placée sur le toit du bâtiment qui abrite la photocopieuse de l’école, elle l’alimente en électricité. Quelle fierté le jour où nous avons pu montrer son fonctionnement aux évaluateurs venus à Seilles nous remettre notre prix ! (qui a servi à l’achat d’une vraie éolienne !)

D’autres réalisations concrètes complètent les premiers pas de notre projet : un nichoir et un compost réalisés par les élèves au cours d’Education par la technologie (1er degré). C’est aussi à ce moment précis que la plupart des membres de l’équipe éducative ont adhéré au projet.

Tout était prêt pour que Coren et Agenda 21 entrent dans l’école en 2007.

C’est à partir de là qu’en tant que directrice de l’établissement j’ai pu agir de manière concrète en:

  • diffusant aux acteurs identifiés les documents se référant au projet
  • en prélevant sur le NTPP des heures (3 x 2 heures semaine) données à des professeurs intéressés par cette problématique : ils deviennent les coordinateurs de tout projet lié aux problématiques de l’environnement, de la gestion des déchets, des économies d’énergie, etc.. et mettent en place des actions concrètes comme
  • en officialisant l'inscription du projet et ses procédures dans le Projet d’Etablissement de l’Ecole; dans le Journal de Classe des élèves où deux pages expliquent les tenants et les aboutissants de cette démarche; dans le « Bienvenue » élèves et professeurs (folder qui informe du mode de fonctionnement de l’école et de son cadre); par l’information aux structures participatives : Conseil des Elèves, Conseil de participation, Association de parents, etc…
  • Par notre engagement dans divers projets

    - Label Manger-bouger initié par la CF et pour lesquels l’IPES a chaque fois été primé
    - Green : Journées de la Pomme, du Gros pull organisées chaque année

  • La collaboration active avec la Cellule Environnement créée par le P.O
Je conclurai par les trois souhaits que je voudrais voir se concrétiser

1)    Le transfert des bonnes pratiques découvertes et expérimentées à l’école par les élèves et les professeurs,  dans leur vie quotidienne. Je rêve d’un élève demandant à sa petite sœur de bien éteindre son ordinateur avant d’aller dormir par exemple.

2)    L’intégration officielle de toutes ces problématiques dans les programmes de cours et pourquoi pas dans un cours nouvellement conçu dans cette optique
Bref que nos élèves éduquent leurs parents et les responsabilisent

3)    L’élargissement de ce projet aux 3 autres implantations : les premières graines y ont été semées, elles ne demandent qu’à éclore.

Madame Remont, Directrice de l'IPES de Seilles

Retrouvez le témoignage complet de Madame Remont sur le lien pdf

 

pdf

témoignage complet IPES de Seilles (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos
Retrouvez l'ensemble des traces de ces "4 jours pour construire ensemble" sur www.assises-ere.be/4jours/traces/
Partenaire(s)
COREN.

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be