Animer l’énergie

Expérience réalisée par
APERe (A.S.B.L.), Besace (A.S.B.L.).
Public(s)
enfants (maternelle/primaire).
Thème(s)
énergie.
Mots clés
énergie, énergie renouvelable, maternelle, primaire, ressource naturelle.
Date & durée de réalisation
2015.
Lieu de réalisation
Région Bruxelloise (1000).

Description de l'expérience

L’énergie, c’est pas attrayant ? Détrompez-vous. De nombreuses associations usent d’ingéniosité, de créativité et de savoir-faire pour sensibiliser à l’énergie dès le plus jeune âge. Exemples avec l’Association pour la Promotion des Energies Renouvelables (APERe) à Bruxelles et la Besace à Liège

  • APERe, plus d’un tour dans son sac

Pour faire comprendre à des petits de maternelle que l’énergie sert à créer de la chaleur, de l’électricité et à se déplacer, Denis Richir, animateur à l’Association pour la Promotion des Energies Renouvelables (APERe), a plus d’un tour dans son sac. Tantôt, il demande simplement aux enfants de se frotter les mains pour ensuite les appliquer sur leur visage (on crée de la chaleur) ou de bouger dans la classe (on se déplace). Tantôt, aussi, il sort toutes sortes d’instruments qui amusent beaucoup les petits. Un système de pédalier, par exemple, qu’il suffit d’actionner avec les mains pour qu’une lampe s’allume (on crée de l’électricité par le mouvement). Chaque enfant s’y essaie avec entrain. A l’aide d’une affiche représentant un dessin de la ville, tous tentent d’identifier ce qui nécessite de l’énergie. La voiture, le tram, la centrale électrique, le vélo, le frigo, l’eau chaude de la douche, la photocopieuse… Les réponses ne manquent pas.

Après s’être penché sur les sources d’énergie (pétrole, gaz…) et leurs conséquences sur l’environnement, l’animateur aborde les solutions envisageables que sont les énergies renouvelables. Il sort de son sac « la plus petite éolienne du monde » ainsi que des mini panneaux solaires fixés sur une maison miniature. Les enfants testent, observent, s’amusent, posent des questions, interviennent... « Chacun retiendra ce qu’il veut, partage l’animateur. Le but est de faire passer un message pour amener à un changement de comportement durable. Et l’expérience me montre qu’ils retiennent souvent bien plus qu’on imaginerait. »

Lors des prochaines animations, les enfants visionneront une vidéo et découvriront des jeux, pour ouvrir les discussions sur les petits gestes et actions permettant de réduire leurs consommations en énergie, à la maison et à l’école. Avec les classes de primaire, Denis va plus loin dans les contenus et accompagne les élèves dans la réalisation d’un audit énergétique et d’un plan d’action.

C.T.
  • Des outils plein la Besace

C’est avec une apparition de la marionnette Fillumine que débutent la plupart des animations énergie proposées dès la maternelle par l’organisation de jeunesse la Besace. Fillumine est dé-bor-dée. A force d’apporter de l’électricité dans tous les foyers, la petite fée est tout simplement K.O. ! Face à elle, une audience de petits bouts, médusés. Spontanément, les enfants lui proposent alors de l’aider pour que moins d’énergie soit consommée.

Conçue par l’association, avec l’aide d’une marionnettiste professionnelle (Morgane Prohaczka), Fillumine fait la joie des enfants, qui en redemandent. « Un véritable lien affectif se crée avec la marionnette, d’autant plus qu’elle est petite et donc au même niveau que l’enfant, explique Claire Hennen, animatrice à la Besace. On ne l’utilise pas pour faire la morale, mais pour susciter l’interrogation, l’étonnement, les réactions. C’est comme ça qu’on arrive à faire passer le message. »

Si la Besace intervient dans les écoles fondamentales, notamment via des audits énergétiques, elle sensibilise aussi aux économies d’énergie dans d’autres contextes. Ce fut le cas lors de stages avec des enfants du centre d’accueil pour demandeurs d’asile de la Croix-Rouge à Fraipont ou encore avec des enfants bénéficiaires du CPAS de Liège. « On adapte alors nos animations, de manière à ce qu’elles soient plus ludiques et moins liées aux apprentissages », poursuit l’animatrice. Fillumine intervient toujours, mais avec une autre histoire, qui invite, de jour en jour, à des actions de coopération entre les jeunes.

Autre outil utilisé par la Besace, une maison miniature et interactive, inspirée de celle conçue par l’APERe (disponible en prêt) lors d’une rencontre entre associations. Aux enfants de remplir les pièces de la maison en fonction de la saison et des petits éléments mis à leur disposition : vêtements, radiateurs, vannes thermostatiques, étiquettes A++, fenêtres, rideaux, chauffe-eau, casseroles… Après avoir aménagé leur pièce, ils expliquent leur choix. Voilà la discussion amorcée.

Céline Teret

Sources

Magazine Symbioses n°105: Eduquer à l'énergie

pdf

Animer (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos
Les classes et écoles peuvent accéder aux animations de l'APERe via différents programmes proposés par Bruxelles Environnement.
Contact:
- APERe - 02 218 78 99
- Besace - 04 220 99 03

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be