Potentia, le pouvoir d’agir

Expérience réalisée par
Quinoa (A.S.B.L.), Rencontre des Continents (A.S.B.L.), Oxfam - Magasins du Monde (A.S.B.L.).
Cadre
scolaire et parascolaire, formations (specialisees et continuees), socio-culturel (associations: sport., cult., environ.,...), collectivites (homes, ateliers proteges, hopitaux, habitats,...).
Public(s)
adultes.
Thème(s)
citoyenneté, alimentation.
Mots clés
citoyenneté, approche systémique, Nord-Sud, jeu coopératif, adulte.
Date & durée de réalisation
2018.
Lieu de réalisation
Région Bruxelloise (1000).

Description de l'expérience

L’outil POTENTIA invite à jouer, puis débattre, autour de la participation à des alternatives citoyennes, comme moyen d’émancipation et de transformation sociale. Découverte.

Journée de découverte de l’outil POTENTIA. Posée sur une table, l’image d’un mécanisme et ses rouages. Ce mécanisme, c’est le système actuel, en proie à de nombreuses crises : alimentaire, socio-économique, environnementale, politique, anthropologique, éducative, technologique… Des crises en interaction et interdépendantes. Après avoir débattu autour de ces crises, chaque participant·e vient déposer, à sa guise, des boulons, petits et grands, formant autant d’impasses du système. Les participant·e·s vont maintenant tenter d’agir sur ce système. La partie peut commencer.
  • L’émancipation par l’action

POTENTIA est le fruit de trois années de travail entre les associations Quinoa, Rencontre des Continents et Oxfam-Magasins du monde. Sur base de leurs réflexions et observations, de leurs actions et engagements sur le terrain. Sur base, aussi, des constats émergeant d’un autre outil, le Jeu de la ficelle1, créé précédemment et désormais bien connu du secteur associatif. « Le Jeu de la ficelle permet de mieux comprendre le système alimentaire actuel, d’en décoder les enjeux, d’appréhender la complexité et les interdépendances des crises, explique Eric Petitjean, de Quinoa. Mais on s’est rendu compte qu’on passait beaucoup de temps à déconstruire ce qui ne va pas et trop peu de temps à penser les alternatives dans toute leur complexité. D’où l’envie de créer un outil autour des initiatives citoyennes. »

  • Le jeu des alternatives

Une partie de jeu POTENTIA se veut ludique et encadrée par un·e animateur·trice expérimenté·e2. La porte d’entrée est celle de l’alimentation et de l’agriculture. Chaque sous-groupe de participant·e·s porte une initiative citoyenne éprouvée sur le terrain belge : Groupe d’achats solidaires de l’agriculture paysanne (GASAP), Eco-Team dans une école, initiative en Transition entre habitant·e·s… Empilant des billes ressources (organisation, reconnaissance, visibilité, valeurs), les groupes mènent des actions. Au fil des tours, des imprévus surgissent, de nouveaux membres adhèrent au projet et d’autres le quittent, des réseaux se créent. Au final, trois objectifs à atteindre : mener à bien son action incontournable (création d’un potager collectif, fauchage de pommes de terre OGM…), assurer un bon Indice de Bonheur et de Résilience Brut (IBRB) au sein du groupe, et créer des semences de possibles à déposer dans le système.

Ce système, c’est le mécanisme tel que représenté au départ. Au fil de la partie, chaque semence prend place aux côtés des boulons, comme pour gripper les rouages. « On ne va pas supprimer les boulons, mais agir entre les boulons, souligne l’animateur. On ne va pas changer le monde, mais mettre en place d’autres fonctionnements et montrer l’impact de ces initiatives sur le système. »

  • Prise de hauteur

La partie de jeu terminée, vient un moment de prise de hauteur. Indispensable. La nature des débats varie selon les objectifs poursuivis par le groupe. Car POTENTIA s’adresse surtout à des collectifs existants, afin de questionner leurs pratiques, là où ça frotte. Quel lien entre changement intérieur et changement global ? Quelles valeurs incarner face au système dominant ? Comment appréhender la perte de sens dans ses actions ? Quelle(s) stratégie(s) d’action adopter : avec, sans et/ou contre le politique ? Autant de questions visant à mettre en tension pour mieux se renforcer… toujours dans l’action.
Transformer, de soi à la société

Ce nouvel outil invite à poser le regard sur les dynamiques de changement social et à en percevoir leur caractère résolument émancipateur. D’où son titre : POTENTIA. Le pouvoir d’agir, de l’individu au collectif et inversement. « Participer à des initiatives citoyennes, c’est émancipateur, parce que ça forme et ça nourrit les gens, explique Eric Petitjean. Cela permet de regagner en autonomie, d’avoir du pouvoir sur notre quotidien. » Et comme le soulignent les concepteurs dans une étude3 accompagnant l’outil, leur démarche pédagogique vise aussi la transformation sociale : « L’objectif est de potentialiser l’énergie créatrice existant dans chaque individu afin qu’il modifie “ le ” politique, c’est-à-dire tout ce qui touche de près aux conditions du vivre ensemble. Notre démarche éducative est donc politique, mais pas partisanne, notre objectif est de participer à la transformation de nos sociétés. »

Céline Teret

1 www.jeudelaficelle.net
2 l’animation par l’équipe de Potentia est requise et s’étale sur une journée, comprenant le jeu et les débats, adaptables selon les objectifs poursuivis.
3 étude POTENTIA « La puissance de l’agir collectif : analyse d’initiatives de transition alimentaire », Quinoa, téléch. sur www.jeudelaficelle.net/spip.php?rubrique37

Sources

Magazine Symbioses n°118 : L'écocitoyenneté à l'école & ailleurs

pdf

potentia (PDF)


Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos
Contact : Quinoa - 02 893 08 77 - eric@quinoa.be - www.quinoa.be

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be