Sortir avec les tout-petits de crèches, une utopie ?

Expérience réalisée par
Education Environnement (A.S.B.L.).
Cadre
formations (specialisees et continuees)
Public(s)
animateurs / éducateurs, autres professionnels.
Thème(s)
pédagogie / éducation / formation, nature / biodiversité.
Mots clés
crèche, petite enfance, dehors, pédagogie du dehors, formation.
Date & durée de réalisation
2019.
Lieu de réalisation
Province de Liège (4000).

Description de l'expérience

On voit se multiplier les initiatives d'"écoles du dehors", le concept a le vent en poupe. Aujourd'hui, l'ONE embraie et préconise des sorties régulières pour les bébés dans les milieux d'accueil… Une démarche qui suscite autant d'intérêt que de questionnements auprès des professionnels de la petite enfance.

Faire entrer la nature dans la crèche et/ou sortir régulièrement et en toutes saisons avec les bébés, est-ce possible et comment ?

Retour sur une formation d’équipes de crèches de la ville de Liège pour accompagner leur démarche d’inclusion de plus de « nature » et de « dehors » dans leur pratique quotidienne et d’éveil des tout-petits à la nature.

Le processus de formation a commencé par une journée en extérieur avec un.e responsable et un.e puériculteur/trice de chaque crèche de la ville. L’expérience s’est prolongée au sein de certaines crèches, dans leurs locaux, en équipes complètes.

Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

  • Nourrir la propre relation à l’environnement de chaque professionnel.le
  • Fournir des idées d’activités concrètes à intégrer dans la pratique quotidienne
  • Evoquer des aménagements possibles qui soutiennent ces pratiques
  • Réfléchir à l’intégration de ces pratiques dans le projet pédagogique et dans la communication vers les parents
  • Aborder les ancrages pédagogiques et scientifiques de ces pratiques.

La première journée s’est déroulée dans un parc boisé. La matinée a été consacrée à vivre des activités dans la nature, avec le double objectif de ressentir ce qu’elles nous procurent et de réfléchir à comment les adapter aux tout-petits et ce qu’elles pourraient leur apporter au quotidien dans la crèche. En vrac, il y a eu des parcours sensoriels et psychomoteurs (miroirs, fils d’Arianne, parcours pieds nus,…), de l’observation (petites bêtes, végétaux,…) des contes, de la manipulation (boue, terre-glaise, feuilles,bois,…), une cabane, du LandArt, …
L’après-midi, nous avons pris de recul. Nous avons vu, lu et entendu d’autres personnes qui pratiquent des sorties régulières en nature avec les tout-petits, et nous avons détaillé les effets positifs de ces démarches sur les enfants et les adultes, sur le groupe… et leur assise scientifique.

Ensuite, nous avons utilisé l’intelligence collective pour voir comment ces pratiques peuvent être intégrées au quotidien dans chaque milieu d’accueil, quels écueils peuvent être rencontrés, ce qu’elles nécessitent comme équipement spécifique éventuel (peu, tant mieux), communication vers les parents, formations…

Au terme de la journée, les participant.e.s ont évoqué une réelle prise de conscience et un réel changement de posture face à la thématique. Mais très rapidement, les participant.e.s ont dit : « Maintenant, je suis totalement convaincu.e, mais comment emmener derrière moi le reste de mes collègues, resté à la crèche aujourd’hui et qui n’a pas vécu cette journée ? »
La balle au bond a été saisie et 5 crèches ont bénéficié d’une journée pédagogique dans leurs murs pour que toute l’équipe ait l’occasion de vivre des expériences sensorielles et créatives dans l’environnement naturel de leurs crèches.

Des pistes d’aménagements ont été amorcées en fonction des réalités de terrain de chaque crèche. « Je suis beaucoup plus motivée maintenant qu’après toutes les réunions qu’on a déjà eues sur le sujet (NDLR : ouvrir plus d’activités de la crèche vers la nature et exploiter mieux les espaces extérieurs) et je vois beaucoup plus concrètement que c’est simple et faisable, c’est très motivant » s’est exclamé une puéricultrice au terme de l’une de ces journées.

Vinciane Graulich - Formatrice chez Education Environnement ASBL

Avis & Conseils pédagogiques

L’écueil le plus souvent rencontré dans cette expérience : il y a plusieurs organismes d’organisation et de coordination dont dépendent les crèches : l’ONE, l’AFSCA , la Ville ou le Pouvoir Organisateur, … Les règlements peuvent sembler manquer de cohérence entre eux, à tout le moins de clarté et parfois l’interprétation de chacun s’en mêle (s’emmêle ?)… Il est donc parfois difficile pour l’équipe sur le terrain de s’y retrouver dans ce qui est permis ou non, conseillé ou non… Un travail en amont est donc bien utile pour répondre aux questions et interrogations que la thématique suscite chez les professionnel.le.s à qui l’on demande de l’appliquer.
La thématique peut parfois susciter des peurs chez les acteurs de terrain (peur que les enfants mettent en bouche quelque chose qui leur ferait du tort, peur des réactions des parents si les enfants se salissent, peur que les enfants aient froid,…) Au-delà de la sensibilisation, il y a tout un travail d’information et de réassurance à faire.

Sources

Expériences de formations données par Education Environnement entre septembre et décembre 2019.

Subsidié par

Ressources propres

Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Partenaire(s)
Les crèches communales de la ville de Liège.

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be