Le Réseau IDée dans les étoiles

Expérience réalisée par
Réseau IDée (A.S.B.L.).
Cadre
socio-culturel (associations: sport., cult., environ.,...), professionnel (entreprises, organisations, commerces, syndicats,...)
Public(s)
adultes.
Thème(s)
éco-consommation, environnement - généralités.
Mots clés
éco-gestion, éco-label, écodynamique, environnement, développement durable, SME.
Date & durée de réalisation
2003.
Lieu de réalisation
Région Bruxelloise (1210).

Description de l'expérience

Le label « Entreprise écodynamique », un réel coup de pouce pour tout organisme bruxellois en quête de performances environnementales. Démonstration avec le Réseau IDée… Celui-là même qui se cache derrière votre magazine Symbioses !

Afin de formaliser les « écogestes » au quotidien et glisser progressivement vers une gestion environnementale bien ancrée, rien de tel qu’une certification. Orchestré par Bruxelles Environnement - IBGE, le label « Entreprise écodynamique » vise précisément à encourager la mise en place d’un système de gestion environnementale (SME), adapté aux réalités de terrain de tout type d’organisme, petit, grand, privé, public, associatif…

« Un tel processus de labellisation permet d’avoir une vision plus globale de ce qu’on fait déjà, de mieux se situer, de se rendre compte des évolutions, au travers d’indicateurs précis, et bien sûr d’aller plus loin », explique Sandrine Hallet du Réseau IDée (Information et Diffusion en éducation à l’environnement). En 2003, le siège bruxellois de la petite association, qui réalise entre autres le magazine Symbioses que vous tenez entre les mains, se lançait dans l’aventure SME. Parmi les déclencheurs, l’engagement d’une stagiaire éco-conseil et la volonté d’agir davantage encore en cohérence avec les valeurs prônées et les messages véhiculés par l’association.

Quatre ans plus tard, après dépôt d’un dossier de candidature analysant les différentes incidences de ses activités sur l'environnement (énergie, déchets, eau, mobilité...), détaillant les mesures mises en place et proposant un programme environnemental bichonné, le Réseau IDée s’est vu attribuer 3 étoiles (le plus haut niveau de reconnaissance) du premier coup ! Une première dans l’histoire du label « Entreprise écodynamique ».

  • Renforcer et expérimenter

Concrètement -et sans entrer dans des détails -, au travers de sa démarche de labellisation, le Réseau IDée a précisé et renforcé les gestes déjà appliqués : tri et prévention des déchets, consommations limitées d’eau, de chauffage et d’électricité, impression de Symbioses avec encres végétales sur papier recyclé, vaisselle réutilisable, produits d’entretien écologiques et sensibilisation de la femme de ménage, mobilité douce du personnel… L’asbl a aussi expérimenté et adopté de nouvelles habitudes : prise en compte prioritaire du critère environnemental lors des achats de fournitures de bureau et de la création de supports de communication, audit énergétique, suivi des différentes consommations… Petit bémol : le statut de locataire, qui a parfois tendance à limiter les démarches en matière d’investissements « verts ».

L’activité du Réseau IDée, centrée sur l’éducation à l’environnement, et son équipe déjà sensibilisée jouent pour beaucoup dans le bon déroulement de la démarche. Une autre force de l’association réside dans sa petite taille. Il est plus facile de motiver les troupes quand celles-ci ne représentent qu’une dizaine de personnes. Ce qui n’empêche un constant renouvellement des messages. La subtilité est de rappeler les consignes en douceur, en ayant recours à des affichettes empreintes d’humour, par exemple, et de débattre ensemble sur les moyens de communication ayant le plus d’impact aux yeux de chaque membre de l’équipe.

« Le revers de la médaille, en tant que petite association, c’est le manque de moyens, souligne Sandrine Hallet. Les plus grosses structures ont quelqu’un qui s’occupe de la gestion environnementale à temps plein. Ici, c’est en fonction du temps dont disposent une à deux personnes. » Avantage non négligeable de la formule « Entreprise écodynamique », la participation à ce programme est entièrement gratuite. De plus, un accompagnement personnalisé des candidats tend à faciliter au maximum le processus, notamment via des ateliers de formation et workshops thématiques et grâce aux conseils de consultants en environnement. « Plus la structure est petite, plus elle a droit à des demi-jours d’aide d’un bureau d’étude. Ce regard extérieur nous a été très utile afin de pointer certains indicateurs et d’apporter des compléments d’informations sur les matières législatives, par exemple. »

  • Passez le mot

Histoire de propager l’éco-parole, le Réseau IDée a organisé début 2008 une journée d’échanges entre les acteurs de l’éducation à l’environnement autour du thème de la gestion environnementale. En tant que réseau fort d’une centaine d’associations membres, l’asbl se doit de faire figure d’exemple et d’inciter l’ensemble du secteur à agir structurellement en cohérence avec son discours. Au-delà des conseils pratiques déjà diffusés dans ses publications, le Réseau IDée entend multiplier les initiatives dans ce sens.

Le label étant valable 2 ans, il s’agit maintenant de plancher sur le dossier de reconduction, en gardant à l’œil les pistes d’amélioration proposées par Bruxelles Environnement - IBGE : formaliser des procédures, placer des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs ou encore opter pour l’électricité verte. Comme quoi, il y a toujours à faire !

Céline Teret

Sources

Magazine Symbioses n°78

pdf

Le Réseau IDée dans les étoiles (PDF)


Subsidié par

Région de Bruxelles-Capitale, Communauté française

Indicateurs

Autres informations liées à cette expérience :

Plus d'infos
Réseau IDée – 02 286 95 73 - sandrine.hallet@reseau-idee.be - www.reseau-idee.be

Bruxelles Environnement - IBGE - Service Label « Entreprise écodynamique » - 02 775 79 38 - ecodyn@ibgebim.be - www.ibgebim.be

Vous avez des questions ? Vous désirez nous faire part d'une expérience que vous avez réalisée ?
Contactez notre service d'infos : info@reseau-idee.be