Aller au contenu principal

Outil pédagogique

Loup y es-tu ?

L'idée de s'installer dans un village en pleine transition écologique, chez un père qu'elle appelle par son prénom, n'enchante pas Clara... Jusqu'au jour où elle apprend que des loups ont été aperçus. De vieilles peurs remontent et mettent en évidence les contradictions des habitants : d'un côté, l'entraide, le partage, les discussions communes en faveur de la biodiversité ; de l'autre, la méfiance et les tensions dues à une réalité économique pas toujours simple.Un soir Clara a la sensation d'être suivie. C'est un loup ! Il ne l'attaque pas, mais l'observe de ses grands yeux dorés. Pour la jeune citadine, c'est le début d'une amitié très spéciale... et d'une vraie prise de conscience. e loup que recueille Clara n'est pas le premier à s'installer parmi les humains. Il y en a eu d'autres. Il y en aura d'autres. Au lieu de les éliminer, il est temps de créer des interstices nous permettant de cohabiter avec eux, aux frontières du sauvage et du civilisé.

Avis et conseil d'utilisation

Le récit alterne entre point de vue de Clara et celui des loups. Un roman ado qui aborde des sujets fort intéressants avec, en premier lieu, les débats au sujet de la présence des loups. L'auteure prend le temps d'exposer les problématiques qui y sont liées avant de prendre parti (non sans avancer arguments et solutions possibles) avec son héroïne pour la préservation de ces grands prédateurs, toujours menacés. On découvre aussi un peu le fonctionnement d'un écovillage et quelques aspects de la photographie animalière au travers de la passion de Clara. Ces thèmes sont d'ailleurs repris dans un petit dossier documentaire en fin d'ouvrage. D'autres thèmes de société sont aussi traité en parallèle, comme l'engagement, le déracinement (mal vécu par l'un des jumeaux), le changement de vie (du père et aussi de Clara), l'intolérance et le racisme (via le beau-père de Clara), etc.
C'est donc un roman intéressant à proposer aux adolescent·es, qui pourront s'identifier à Clara et être sensibilisé·es aux thèmes traités. Cependant, l'amitié de la jeune fille avec le loup, peu probable, et les passages du roman où s'expriment les loups, bien que renforçant le propos, s'inscrivent dans une vision anthropocentriste avec laquelle il est utile de prendre du recul. JvdB