Le Parc naturel 
des Plaines de l'Escaut RECRUTE Un.e chargé.e de projet « Agriculture sociale » à mi-temps

Offre publiée le
19/05/2020 .

Présentation :

Le Parc naturel 
des Plaines de l'Escaut
RECRUTE
Un.e chargé.e de projet
« Agriculture sociale » à mi-temps


Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut est l’opérateur du projet « Agriculture sociale » porté par le Groupe d’action locale (GAL) des Plaines de l’Escaut dans le cadre de la mesure LEADER du programme wallon de développement durable. Le GAL est actif sur six communes soit Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz et Rumes.

Ce projet cofinancé par la Wallonie, l’Union Européenne et les six communes du GAL permet l’accueil de bénéficiaires issus d’institutions du territoire au sein d’exploitations agricoles.

Le projet vise à établir le lien entre les agriculteurs, les équipes éducatives des institutions et les bénéficiaires sous la coupole du GAL. Chaque accueil fait l’objet d’une convention construite avec l’ensemble des intervenants.

L’objectif des accueils est essentiellement la création de liens de vie entre accueillants et accueillis. S’ils participent aux activités de la ferme, il ne s’agit aucunement de travail. La durée et la fréquence des accueils est variable d’un bénéficiaire à l’autre.

Le projet a débuté en 2016. 9 fermes et 9 institutions participent au programme. Une douzaine d’accueils sont en cours.

Le projet bénéficie du travail d’une référente sociale qui accompagne le chargé de projet dans sa relation avec les institutions et les agriculteurs.

Le Parc naturel recrute un(e) chargé(e) de projet 0,5 ETP, pour un contrat à durée déterminée de 6 mois.



Contexte :


Le GAL des Plaines de l’Escaut a déposé son Plan de Développement Stratégique en 2015 dans le cadre de la programmation Leader 2014-2020. Sept projets traduisent ce Plan dans des domaines divers comme la nature, le tourisme, la mobilité, les circuits courts, la Culture, et enfin l’insertion sociale où deux projets dont l’Agriculture sociale sont menés. Le GAL est constitué en asbl. Ses membres sont issus du secteur public (les communes) et privé (associations).

Le Parc naturel mène hors contexte LEADER d’autres projets touchant à l’aménagement du territoire, au paysage, à la mobilisation des acteurs du territoire, la qualité des sols ou encore l’accueil de visiteurs au sein de la Maison du Parc naturel. L’équipe dans laquelle s’insèrera le chargé de projet compte environ 25 membres. Les bureaux sont situés à Bon-Secours. Le chargé de projet intègrera la mission « agriculture » du Parc naturel.

Le projet Agriculture sociale développé par notre GAL fait lien avec une dynamique plus large au sein du PWDR. Une mesure particulière (Mesure 16.9 du PWDR) réunit d’autres expériences du même type mettant en action des accueils, des CPAS et des institutions. L’ensemble des acteurs de l’agriculture sociale collaborent dans un Groupe de travail coordonné par le Réseau wallon de développement Rural, chargé de l’animation du PWDR au niveau de la Wallonie. Un second groupe de travail a été initié par l’asbl Accueil champêtre. Cette association met en œuvre des formations aux agriculteurs souhaitant accueillir des bénéficiaires et mène la réflexion sur la pérennisation de l’Agriculture sociale en Wallonie.  

L’agriculture sociale existe depuis un certain temps en Flandres et dans d’autres pays comme la France ou la Grande Bretagne. Un Arrêté du Gouvernement wallon fixe les contours de l’agriculture sociale pour la Wallonie. Cependant, il n’est pas encore d’application.

Le projet repose sur un partenariat fort entre agriculteurs, équipes éducatives et directions des institutions partenaires et le GAL, représenté par le Parc naturel en tant qu’opérateur du projet GAL.

Une courte vidéo de présentation du projet est disponible via ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=Bk-yGFEuODI



    Mission générale

Le/la chargé.e de projet veille à la finalisation du projet Agriculture sociale du GAL des Plaines de l’Escaut. Il/elle met en œuvre les actions qui sont définies dans ce cadre. Il/elle apporte son expertise technique et relationnelle.

Le/la chargé.e de projet travaille de manière autonome en étroite coordination avec la référente agriculture sociale du projet et en bonne intelligence avec les équipes éducatives des institutions ainsi que les agriculteurs partenaires.

Tâches

  • Actualiser les conventions d’accueil, assurer le suivi administratif des accueils en cours,
  • Accompagner les agriculteurs dans leur démarche d’accueil en restant à l’écoute de leurs besoins et de leurs interrogations et ainsi faciliter les accueils et leur déroulement.
  • Recherche de nouveaux partenariats d’accueils
  • Animer le partenariat en poursuivant l’organisation et l’animation des midis de l’agriculture sociale
  • Participation aux Groupes de travail Agriculture sociale (Accueil champêtre et RWDR)
  • Communication au fil du projet – actions presse, Facebook, Newsletter
  • Action de lobbying dans le cadre de la transition du projet vers l’activation de l’Arrêté du Gouvernement wallon
  • Rapportage des activités au CA et à l’AG du GAL et du PNPE
  • Rédaction des rapports d’activité semestrielle
  • Rédaction du rapport final du projet.
  • Participation à la réalisation de la communication finale du projet.

Compétences requises


Connaissances

  • Une formation en sciences sociales/humaines ou en psychologie avec une bonne connaissance des spécificités et du fonctionnement des exploitations agricoles
  • Une formation agricole avec une bonne affinité avec les sciences sociales
  • Fonctionnement des administrations et services compétents dans le domaine de l’action socialeActeurs du monde agricole et sociologie rurale


Savoir-faire

  • Techniques relationnelles (communication, médiation, prise de parole en public)
  • Conduite de projets (identification des besoins, tableau de bord, suivi, évaluation)
  • Animations de réunions
  • Techniques de négociation et de persuasion
  • Gestion des conflits
  • Gestion du temps et des priorités
  • Informatique : bureautique (suite office), réseaux sociaux…

Capacités    

  • Qualités relationnelles (sociabilité, écoute, empathie)
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Adaptabilité, réactivité
  • Organisation, rigueur, respect des procédures
  • Force de proposition
  • Curiosité, ouverture d’esprit
  • Diplomatie, patience
  • Autonomie
  • Aptitudes au travail en équipe et en réseau.

Diplômes, expériences, conditions

  • Niveau BACHELIER ou MASTER
  • Une expérience menée dans une fonction équivalente est un atout
  • Passeport APE
  • Permis de conduire B
  • Rémunération : échelle barémique des administrations publiques locales

La lettre de motivation circonstanciée et Curriculum Vitae sont à adresser
Pour le 15 juin 2020 au
Parc naturel des Plaines de l'Escaut, A l’attention de Madame Caroline Herpoel
Rue des Sapins 31 à 7603 Bon-Secours Tél. 069.77.98.70
Courriel : cherpoel@pnpe.be