Gouvernance des biens communs

Pour une nouvelle approche des ressources naturelles

Auteur(s)
Elinor Ostrom (texte).
Éditeur
De Boeck Supérieur.
Collection
Planète en jeu
Date et lieu d'édition
2010, rééd. 2015 -
Prix indicatif
35€
Approche
essais / réflexion, expérience vécue.
Support
Thème(s)
économie / entreprise, développement durable.
Mots clés
gouvernance, économie, ressource naturelle, privatisation, multinationale, nationalisation, bien commun, communs, politique, Etat.
Public(s)
autres professionnels, adultes.

Présentation :

La question de la gouvernance des ressources naturelles utilisées conjointement par de nombreux individus revêt une importance croissante pour les analystes politiques. Tant la nationalisation que la privatisation ont été mises en avant mais ni l’État ni le marché n’ont été uniformément en mesure de résoudre les problèmes liés aux ressources communes.

Remettant en question les fondements de l’analyse politique telle qu’appliquée aux ressources naturelles, Elinor Ostrom fournit dans cet ouvrage un ensemble unique de données empiriques afin d’étudier les conditions dans lesquelles des problèmes de ressources communes ont été résolus, de manière satisfaisante ou non.

L'auteur décrit d’abord les trois modèles les plus fréquemment utilisés en tant que fondements pour préconiser des solutions se basant sur l’État ou le marché. Elle passe ensuite en revue les alternatives théoriques et empiriques à ces modèles afin d’illustrer la diversité des solutions possibles. Dans les chapitres suivants, elle fait appel à l’analyse institutionnelle en vue d’examiner diverses stratégies – fructueuses ou infructueuses – de gouvernance des biens communs.

Contrairement à ce qu’affirme l’argument de la « tragédie des biens communs », les problèmes de ressources communes peuvent être résolus par des organisations volontaires plus efficacement que par un État coercitif. Parmi les cas considérés figurent la tenure communale de prairies et de forêts, des communautés d’irrigation, des droits relatifs à l’eau ainsi que des sites de pêche.

Avis et conseil d'utilisation :

Dans cet ouvrage devenu un classique, Elinor Ostrom (prix Nobel d’économie 2009 pour ce travail) synthétise sa pensée sur la gouvernance des ressources naturelles par des organisations volontaires, plus efficaces qu’un État coercitif, et l’illustre de nombreuses études de cas à travers le monde, en particulier sur des communautés de gestion de l'eau et des pêcheries.

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.