Désobéir à la voiture

Auteur(s)
Les Désobéissants (texte).
Éditeur
Le passager clandestin.
Collection
Les Désobéissants
Date et lieu d'édition
2012 -
Prix indicatif
5,00€
Approche
infos / conseils, essais / réflexion.
Support
Thème(s)
mobilité / transport.
Mots clés
mobilité, transport, voiture, automobile, résistance, activisme, engagement, désobéissance, écocitoyenneté, vélo, transports en commun, rue, carburant.
Public(s)
adultes.

Présentation :

Auréolée de prestige, la voiture tient une place à part dans l'imaginaire collectif. Les quatre dernières décennies ont pourtant vu éclore des formes de désobéissance à l'automobile. Vendue comme un formidable outil de liberté, la voiture est devenue un fléau responsable de plus de quinze millions de morts et de blessés chaque année dans le monde, de la disparition accélérée des terres agricoles, de la fragmentation des espaces naturels, de la dégradation de notre environnement, de la multiplication de maladies respiratoires et de cancers, du déclenchement de guerres meurtrières pour l'accès au pétrole et de la plus grande menace actuelle pour l'espèce humaine, le réchauffement climatique.

Devant l'incapacité des décideurs à sortir du tout-voiture, des militants écologistes inventent de nouvelles manières de résister, créatives, ludiques, humoristiques, ou désobéissantes. Contester l'omniprésence de l'automobile, c'est également s'opposer aux sports mécaniques, aux infrastructures routières, aux 4x4, à la publicité, aux salons de l'automobile... Désobéir à la voiture, c'est redonner vie à l'espace public, à la proximité et à la rencontre, ferments de toute contestation.

Dans son premier chapitre, « Désobéir à la voiture » fait le point sur l’histoire de la voiture, l’augmentation du parc automobile, la fuite en avant des industriels et des politiques soutenant cette innovation, etc. Le collectif s’attache également à faire le lien entre cette industrie et sa dépendance au pétrole, « la voiture propre n’existant pas ».

La seconde partie du livre présente « une petite histoire de la désobéissance à la voiture ». Instructif, le chapitre fait le point sur les stratégies de marketing des firmes automobiles. Publicités, Salons annuels de l’automobile, Paris Dakar… : le « greenwashing » des constructeurs est efficace et relayé par une « presse sans le sou », au cœur de laquelle les annonceurs occupent une place de choix. En réponse à cette omniprésence de marketing, associations écologistes et militants se mobilisent. Le manuel revient notamment sur diverses actions marquantes menées par Greenpeace ou le Réseau Action Climat, au cours des vingt dernières années. Au rang de celles-ci, « kidnapping » d’une voiture du constructeur Renault, enchaînement volontaire de militants aux volants des véhicules polluants, fermeture forcée et momentanée de stations de distribution de carburant, prix décernés aux entreprises qui conçoivent les voitures les plus polluantes… Les détracteurs de l’automobile font preuve d’une imagination débordante et mettent dans l’embarras certains constructeurs.

Enfin, la troisième partie du livre met en avant des conseils pratiques pour « agir » à notre échelle. Promouvoir la vélorution, se réapproprier la rue et rendre les transports communs plus attractifs font notamment partie des défis à relever.

Avis et conseil d'utilisation :

Un manuel informatif qui présente synthétiquement tous les arguments à garder à l’esprit, lors d’une discussion avec un voisin possédant un 4×4… Et, qui sait, qui poussera les plus convaincus à passer à l’action !

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.