C'est vert et ça marche!

Auteur(s)
Jean-Marie Pelt (texte), Franck Steffan (collaboration).
Éditeur
Fayard.
Date et lieu d'édition
2007 -
Prix indicatif
19€
Approche
expérience vécue, reportage / documentaire.
Support
Thème(s)
développement durable.
Mots clés
développement durable, expérience, monde, environnement.
Public(s)
adultes.

Présentation :

Résolument optimiste, Jean-Marie Pelt dresse dans cet ouvrage un inventaire impressionnant d’expériences en développement durable menées dans quelques endroits du monde, et plus particulièrement en France. Et qui ont fait leur preuve.
Optimiste, mais lucide, au regard des épreuves sévères que la vie sur terre a connues par le passé et qu’illustre le scientifique. Lucide, mais confiant en la résilience de l’être humain, autrement dit, sa capacité à surmonter les épreuves qui auraient pu le briser.Les auteurs nous entraînent dans un nouveau tour du monde écologiste. Préservation de la forêt en Amazonie, en Afrique, en Chine, gestion de l'eau douce partout où elle se fait rare, exemples de villes 100 % vertes en Allemagne, au Danemark et, plus surprenant, également au Brésil, multinationales éprises d'écologie, mais aussi mutualités impliquées dans ce combat, volonté de préparer l'après-pétrole, de construire un habitat qui recourt aux énergies renouvelables, etc. D'un continent à l'autre, ils dressent un inventaire impressionnant des expériences de développement durable qui ont fait leurs preuves et qui démontrent qu'une autre voie est possible.

Avec des exemples de ce que l’on fait de mieux dans les domaines de l’énergie, de la construction, des transports, des déchets mais avant tout en alliance avec la nature, Jean-Marie Pelt nous prouve que cette résilience sociale est bien réelle. Irrigation au goutte-à-goutte, dessalage de l’eau de mer, dépollution à la source via des jardins filtrants… autant de solutions douces pour eaux douces; protection et valorisation de la biodiversité avec la participation des autochtones en Nouvelle Calédonie ou garantissant la sécurité alimentaire des populations au Mozambique ; stockage de semences en Norvège ; reverdissement du Sahel via des systèmes ingénieux ; retour à la prairie et fin du mais/fourrage pour les vaches bretonnes ; pratiques révolutionnaires dans la culture du riz à Madagascar ; ethnopharmacologie dans les jardins de pays pauvres, élaboration scientifique d’un « scénario négawatt » qui pourrait réduire d’ici 2050, notre consommation d’énergétique de 50% et qui répond à la question « Comment mieux consommer l’énergie avant de décider d’en produire plus ? » ; villes modèles en Europe pour leur politique en matière de transports, pays du Nord ou du Sud, champions en écologie ou en biocarburants, organisme d’économie sociale…
Mais rien n’est parfait, comme le souligne l’auteur, même à Fribourg, où les cyclistes à qui appartient désormais la ville, renversent les piétons, tandis que certaines inventions révolutionnaires doivent encore trouver les moyens de leur fabrication. Et il faudra également composer avec un lobby nucléaire qui se sent pousser des ailes puisqu’il ne produit pas de gaz à effet de serre. Impossible aussi en guise d’épilogue, de ne pas éluder la question d’une « croissance infinie sur une Terre infinie ».

Avis et conseil d'utilisation :

Plus qu’une simple énumération de projets et très bien documenté, cet ouvrage passionnant séduira tous les publics.

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.