Homo cooperans 2.0

Changeons de cap vers l'économie collaborative !

Auteur(s)
Matthieu Lietaert (texte).
Éditeur
Couleur livres.
Date et lieu d'édition
2015 -
Prix indicatif
13€
Approche
essais / réflexion.
Support
Thème(s)
économie / entreprise.
Mots clés
économie, collaboration, économie collaborative, partage, décroissance, consommation, publicité, croissance économique, bien commun.
Public(s)
adultes.

Présentation :

Cet ouvrage sur l’économie collaborative, retrace l’histoire de la coopération, de la préhistoire à l’open source, avant d’aborder les excès de la société de consommation actuelle. Il se penche ensuite sur les biens communs et évoque les différentes formes d’économie collaborative et ses dérives (Uber…). L'auteur aborde ces questions sous un œil critique et suggère de se réapproprier la collaboration en créant des plateformes coopératives plutôt que de nouvelles formes capitalistes.

Depuis l'Homo habilis, apparu il y a 2 millions d'années, l'Homme a toujours cherché à coopérer avec ses semblables. Au XXe siècle, l'hyper-individualiste Homo consumens apparaît soudainement dans nos contrées... Le résultat est dévastateur : en moins d'un siècle, il détruit son habitat comme aucun de ses prédécesseurs, le poussant à une inexorable extinction.

Depuis une décennie, l'Homo cooperans est cependant de retour. Et plus qu'un beau concept, c'est déjà une pratique concrète pour des millions de personnes qui ont modifié leurs habitudes de vie : certains partagent leurs voitures, maisons, outils, repas, jouets, temps et connaissances alors que d'autres re-localisent la production au coeur de leur quartier. Ensemble, alors que nos dirigeants ne parviennent pas à s'accorder, ils jouent l'une des dernières cartes pour infléchir la courbe menaçante du changement climatique.

La route est toutefois loin d'être sans obstacle ! De nouvelles entreprises ont compris comment profiter de ce far-west économique (Uber, AirBnB, etc.) sans modifier réellement les règles du jeu... Il est dès lors impératif de définir ensemble le cadre dans lequel l'économie collaborative pourra bénéficier à tous.

Construit en 3 partie, l'ouvrage commence par examiner l'histoire de la coopération, de la préhistoire à l'opensource. Le châpitre se clôt par un petit "manuel pratique de 3p. avec des liens utiles vers des sites web pour pratique l'économie collaborative en matière d'alimentation, de mobilité, de culture, de vacances…

La 2e partie du livre, qualifiée de « zone sombre », partie « déprimo-constructive » par l'auteur lui-même, aborde les excès de la société de consommation actuelle: excès de consommation, de publicité, d'individualisme, de croissance économique.

Enfin, la 3e partie porte sur les biens communs et évoque les différentes formes d’économie collaborative, ses dérives (Uber…). L'auteur y propose de se réapproprier l'économie collaborative en y créant des formes plus coopératives plutôt que de nouvelles formes capitalistes. Le point de vue de l'auteur est, plutôt que de perdre son temps à s'attaquer aux dérives de l'économie collaborative visant le profit, de faire des propositions constructives pour changer de cap.

Avis et conseil d'utilisation :

Un ouvrage à l'écriture accessible, amenant des propositions constructives pour changer de cap.

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.