Hacker Citizen

Auteur(s)
Geoffrey Dorne (texte).
Éditeur
Tind.
Date et lieu d'édition
2016 -
Prix indicatif
24,90€
Approche
bricolage, guide de terrain.
Support
Thème(s)
milieu urbain.
Mots clés
milieu urbain, ville, hacking, aménagement, art, citoyenneté, résistance, cadre de vie, bricolage, DIY, convivialité, solidarité.
Public(s)
adultes, animateurs / éducateurs.
Tranche d'âge
16 à 99 ans

Présentation :

Cet ouvrage propose de mettre en oeuvre des tactiques pour la plupart simples et accessibles pour reprendre le contrôle de la ville et l'espace que l'on nous donne à vivre. Ce sont 50 techniques à faire soi-même qui permettront de se réapproprier sa liberté et l'espace urbain comme lieu de vie, de sociabilisation, de culture et de conscience.

Concrètement ? Réalisez un bonnet infrarouge qui vous cache des caméras, un t-shirt qui vous dissimule de la reconnaissance faciale, un tag anti-pluie, une bombe végétale, des graffitis sonores, une bibliothèque dans une cabine téléphonique... En tout, ce sont 50 hacks du quotidien, expliqués et illustrés, qui vous donneront l'inspiration pour créer vos propres détournements. La seule limite est votre créativité.

Avis et conseil d'utilisation :

L'ouvrage, bilingue français-anglais, propose 50 idées de "hacking urbain" -  à savoir de détournement d'objetx du quotidien pourleur donner de nouveaux usages qui n'ont pas été prévus par le concepteur - plutôt militants, sans doute parfois à la limite de la légalité. Ils visent en effet à déjouer ou dénoncer la surveillance (caméra, détecteur de puce RFID, drones), la publicité ou encore l'usage numérique, mais aussi à apporter de la solidarité et le partage (accès à des prises électriques ou des livres pex.) ou de la poésie en ville.

Les fiches sont assez succintes et nécessiteront, pour les réalisations les plus complexes, de posséder des connaissances suffisantes (électricité...) ou de chercher des informations supplémentaires.

Attention à certaines suggestions qui pourraient entraîner de la pollution inutile et non négligeable (comme le lancer de lampes LED... munies de piles boutons p.50 ou le graffiti sonore p.56 - qui nécessiteront d'aller récupérer les piles! - ou le graffiti de pluie suggérant d'utiliser un spray hygrophobe... contenant généralement des nanoparticules).

L'ouvrage propose néanmoins quelques idées simples et astucieuses: le ballon à hélium lesté devant une caméra, ou l'extinction des enseignes lumineuses, l'expo urbaine utilisant les dispositifs anti-SDF, la customisation des plans urbains en y signalant beaux graffitis ou accès à l'eau potable, les QR codes poétiques ou les rampes d'accès aux trottoirs...

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.