L'homme qui plantait des arbres

Auteur(s)
Stella Serfaty (réalisation metteuse en scène).
Éditeur
Cie Theatre des Turbulences.
Date et lieu d'édition
2016- -
Approche
conte / poésie / théâtre.
Support
Thème(s)
milieu forestier.
Mots clés
milieu forestier, forêt, arbre, eau, déforestation, bois, carton, recyclage.
Public(s)
tous publics - famille, enfants (maternelle/primaire).
Tranche d'âge
8 à 99 ans

Présentation :

Un spectacle d’après l’œuvre de Jean GIONO.

Un homme au cours d’une longue promenade dans les Alpes de Haute-Provence rencontre un berger. Ce berger vit seul dans ce pays hostile. Il plante des arbres. Cent arbres tous les jours sans rien attendre en retour. Quelques années plus tard apparaissent des forêts de chênes, de hêtres, de bouleaux, de frênes… L’eau est revenue. Les villages se repeuplent. La lande aride et désolée est devenue une terre pleine de vie…

Une superbe fable écologique et humaniste qui prouve que le don de soi est un formidable moyen d'être heureux.

Ce texte suscite un large écho à notre époque où la déforestation fait rage et l’eau vient à manquer. Il nous apprend que les arbres sont source d’eau. L’eau qui vivifie la vie. Ce texte touche par sa simplicité et son humilité. Cet homme sème pour l’avenir. Cet acte simple est d’une grande générosité. Il existe très peu d’êtres sur la planète capables d’un tel don de soi.

La plasticienne/ marionnettiste agit constamment sans précipitation et avec précision. Pendant que le récit se déroule, devant nous et avec nous, elle construit, à l’aide de mottes de terre, de planches de bois, de brindilles..., un village, des paysages puis une sculpture faite de chemins qui montent peu à peu. Ces chemins en fin de spectacle se transformeront en "forêt". Une forêt réanimée. Chacun de ses actes nous amène à la construction de l’œuvre finale, à l’énergie de la poussée. Les éléments utilisés pour raconter cette histoire sont faits de matériaux naturels ou de récupération: carton, bois, eau, graines et terre. Des matériaux naturels pour raconter une histoire simple, mais dont l’aboutissement est grandiose.

Plusieurs marionnettes en bois brut pour représenter cet homme d’exception. Chaque marionnette laisse la place à une autre marionnette plus grande et de plus en plus articulée. Elles grandissent, grandissent…

Le public construit et transporte sa propre assise: un tabouret en carton compostable. Il se déplacera plusieurs fois pour changer de point de vue. Il accompagnera le spectacle avec des actes: distribution de graines, ruissellement d’eau... Le spectateur est actif. Il devient partie prenante de l’histoire présentée devant lui. En fin de spectacle, il dessinera sur le tabouret afin de laisser sa trace.

Durée: 1h.

Plus d'infos dans le dossier en ligne.

Avis et conseil d'utilisation :

NB: La Cie propose des ateliers de pratiques artistiques et d’arts plastiques sur les questions de l’eau, de la forêt, et tout ce qui est lié à la protection de l’environnement. Au cours de ces ateliers, nous utiliserons des matériaux naturels et recyclables.

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

chez l'éditeur

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.