14e Rencontres de l'ErE : ErE et inclusion sociale - Traces - Alimentation 13es rencontres de l'ere 2012

Informations générales


Les projets

Des «ateliers conso» pour sortir de l’endettement et entrer dans l’émancipation individuelle et collective

S’appuyant sur une dynamique collective, des citoyens en médiation de dettes se rencontrent tous les mois pour aborder ensemble différents thèmes liés à la consommation, dont l’alimentation. « Voir, juger, agir », tel est le leitmotiv de l’éducation permanente. A travers ces ateliers des Equipes Populaires, c’est une véritable trajectoire d’éducation permanente qui se profile sur le chemin de l’émancipation individuelle et collective. Nous vous présenterons le contenu de ces ateliers, leur ambiance, leur philosophie ainsi les « petites victoires » engrangées par les participants.

Intervenante : Françoise Caudron des Equipes populaires

L’alimentation pour retrouver l’estime de soi et définir son projet de vie

Pour des adultes en rupture sociale et pour qui une formation ou un emploi seraient prématurés, le service de la « Ferme de la Vache » - Service d’Insertion Sociale (SIS) du CPAS de Liège - vise, au travers d'activités de jardinage de type biologique et d'ateliers de cuisine, l'accès à une alimentation saine, équilibrée et à moindre coût, tout en entretenant une certaine mixité sociale.

Intervenante : Tania Wolkoff de la Ferme de la vache

Devenir maîtres en cuisine écologique et politique : un enjeu pour le changement social !

Derrière ce titre, c'est l'enjeu de la participation d'un public issu de la diversité sociale et culturelle de la Région de Bruxelles Capitale (RBC) à la construction d'un autre modèle alimentaire qui a été questionné. Ce projet financé par Bruxelles Environnement a été construit collectivement par Rencontre des Continents au travers d'une mise en réseau avec des partenaires issus de différents secteurs éducatifs et associatifs. Il vise à terme l'émancipation socioculturelle de groupes fragilisés en se basant sur l'expérience des participants, à travers une remise en cause collective du système alimentaire actuel. L’intention était d’accompagner, via des animations sur la question alimentaire, des personnes et groupes habituellement mis à l’écart des processus de participation et de décision. Le travail d'éducation populaire et d'ErE avec différents groupes d'adultes a permis l'émergence d'une réflexion collective sur les enjeux et la nécessité de mettre en place des alternatives à partir de la question sociale, en vue d'un engagement concret dans des actions individuelles et/ou collectives autour de l'alimentation durable, pour le changement social.

Intervenant : Sébastien Kennes de Rencontre des Continents

« Petit déjeuner équilibré 0 déchet » : un atelier au sein d’un processus d’inclusion sociale

Depuis une vingtaine d’années, le CPAS de Charleroi coordonne trois Espaces Citoyens, implantés au cœur des quartiers ouest de Charleroi. La finalité de leurs projets est de travailler à la réduction de l’exclusion sociale et de l’isolement, à l’insertion sociale, au soutien à la parentalité, à la prévention du décrochage scolaire, au vivre ensemble sur un quartier ! Dans le cadre de leurs actions « santé-environnement », un « petit déjeuner équilibré 0 déchet » a été mis sur pied. Il permet de mener des actions d’information et de sensibilisation à l’intérêt économique, environnemental et sanitaire de l’adoption de comportements de consommation différents. Et d’améliorer in fine le bien-être des citoyens vivant sur les territoires concernés.

Intervenante : Eliane Beguin de l’Espace Citoyen de Dampremy

  • Télécharger la présentation de l’atelier (pdf)
  • Dit lors de l’atelier « Il ne faut pas vouloir révolutionner d’un seul coup, c’est pas à pas. Parler du bio à des personnes qui gagnent 700 euros par mois, personnellement, je trouve cela indécent. Si on arrive à faire prendre conscience aux gens que c’est mieux de manger de saison et local, on aura déjà fait un grand pas. Et c’est pas à pas… »

Recueil d’outils pédagogiques utilisés au CRIE sur le thème de l’alimentation avec un public défavorisé

Depuis quelques années, les animateurs du CRIE de Liège sont amenés à développer des outils pédagogiques sur le thème de l’alimentation avec un public défavorisé. Des maisons de jeunes aux écoles de devoirs, en passant par les prisons, une expérience s’installe. Certes aujourd’hui, ces animations n’ont pas été construites sur un projet à long terme, c’est un futur objectif du CRIE. Etre acteur, être dans le savoir-faire, être dans la construction collective : des objectifs que nous développons au maximum avec ce public.

Intervenante : Julie Gomez du CRIE de Liège

  • Télécharger le résumé de l’atelier (pdf)
  • Extrait : L’animateur qui prépare son animation doit donc : adapter/réduire ses objectifs « matière » pour laisser plus de place aux échanges, à la rencontre ; créer des outils plus visuels, « sentir » son public.

En milieu rural, la mort d'une épicerie risque de plonger certains habitants dans la précarité. A moins que...

En collaboration avec le Centre d'animation globale du Luxembourg, l’Épicentre et l’Épi lorrain, Solidairement asbl se donne pour objectif de stimuler et de faciliter des solidarités locales essentiellement dans le domaine des productions alimentaires de l'agriculture paysanne locale. A l'origine de ce projet, la fermeture d'une épicerie de village qui aurait pu aggraver une précarisation déjà croissante de femmes vivant dans les campagnes environnantes. Des citoyens alertent les instances communales. De là, une autre épicerie financée par les habitants et la commune verra le jour. Un point de départ qui semble donner des ailes à bien d'autres projets alternatifs...

Intervenant : Françoise Humblet de Solidairement asbl

  • Lire la présentation du projet sur le site transition21.be
  • Télécharger l’extrait audio qui explique la génèse du projet (Mp3 7,5 Mo)
  • Extrait : les gens du village sont invités à voir un film qui relate une expérience similaire qui se solde par un échec… C’est assez interpellant. Suite à cela, un questionnaire circule demandant s’ils sont près à prendre des parts dans une coopérative…

Les échanges entre les participants

"Premiers pas" - en début de journée, chaque participant a été invité à répondre individuellement à la question “Pour moi, faire de l’ErE et de l’inclusion sociale sur la thématique de l’alimentation, c’est…”. Des réponses qui ont ensuite été partagées à l’ensemble du groupe.

"Nappes du world café" - durant la présentation des projets, les intervenants et les participants ont été invités à noter sur une nappe les atouts et faiblesses identifiées, d’abord sous l’angle du « pourquoi » (les enjeux, pour répondre à quels besoins des personnes, ...) et ensuite sous l’angle du « comment » (les méthodes pour y arriver, les objectifs visés,…)

"Synthèse collective" - pour cette journée « alimentation », les participants, réunis en petits groupes, ont du relever le défi suivant : réaliser une recette de cuisine qui illustre des réponses aux questions « Pourquoi et comment adapter nos pratiques d'ErE pour des publics en situation de précarité ? »

  • Regarder le résultat à travers cette vidéo !

Des outils

Merci au centre de documentation d’Espace Environnement qui a proposé, pour chaque journée, une sélection d’ouvrages en lien avec le thème :

D’autres outils ont été présentés :

Ces Rencontres sont coordonnées par



Avec la collaboration de


Avec le soutien de la Région wallonne, de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Loterie Nationale et de la Province de Namur