14e Rencontres de l'ErE : ErE et inclusion sociale - Traces - Alimentation 13es rencontres de l'ere 2012

Informations générales


Synthèse des apports de la journée "bilan" du 27 novembre 2014


Programme et traces de la matinée

Synthèse des trois premiers jours thématiques des Rencontres

Intervenant : Christophe Dubois, du Réseau IDée

Pourquoi et pour qui le secteur social travaille les questions d’environnement ?

Intervenante : Anne Leclercq, du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté

  • Ecouter la conférence 25'49"

Pourquoi faire de l’Education relative à l’Environnement pour des personnes en situation de précarité ?

Intervenant : Etienne Cleda, de Empreintes-CRIE de Namur

Table Ronde : « En partant d’exemples concrets, quels sont les effets observés, les approches privilégiées et les tensions rencontrées ? »

1. Christian Dave (CRIE du Fourneau-Saint-Michel) a mené des projets nature avec des personnes en réinsertion socio professionnelle (EFT) ou en réinsertion sociale (CPAS, AMO, centres d’accueil de demandeurs d’asile, prison)

  • Ecouter la conférence : approche et effets 6'57"
  • Ecouter la conférence : tensions/difficultés 6'07"

2. Stéphanie de Tiège (CRIE de Namur - Empreintes) est notamment chargée du projet EcoWatchers qui "vise à redonner le pouvoir aux personnes en situation de précarité d'agir sur leur environnement physique et social en s'appuyant sur la dynamique de groupe et la méthode participative d'échange de savoirs" en matière d'énergie.

  • Ecouter la conférence : approche et effets 11 '40"
  • Ecouter la conférence : tensions/difficultés 3'47"

3. Loredana Tesoro a créé une association d’éducation relative à l’environnement (asbl Rouletabille) et travaille aussi dans le social (Maison médicale de Laveu). Elle a mené de nombreux projets à la croisée de ces deux dimensions.

  • Ecouter la conférence : approche et effets 8'46"
  • Ecouter la conférence : tensions/difficultés 2'49"

4. Luc Lefebvre (Luttes Solidarités Travail) : "Notre seul mandat, c’est celui que nous donnent les familles qui luttent au quotidien pour survivre. Il y a trente ans déjà, ce sont elles qui ont rédigé notre charte et ont mis en évidence l'exploitation outrancière de l'homme et de la nature comme élément essentiel de production de misère »

  • Ecouter la conférence : approche, effet 11'05"
  • Ecouter la conférence : tensions/difficultés 6'06"

Questions des participants et réponses des intervenants

1ère salve de questions/réponses du public :

  • L’ErE peut-elle être un moyen pour aider les publics défavorisés à changer de paradigme et envisager leur vécu d’une manière plus positive et proactive ?
  • Quels sont les éléments à mettre en avant pour passer de la prise de conscience à l’action ?
  • Si nous commencions par éduquer les riches pour avoir moins de pauvres, et un meilleur environnement !
  • Etre revendicatif ?
  • Ne faut-il pas remettre en question le Développement durable ?
  • Comment concilier la demande des publics et les attentes avec les pouvoirs publics ?
  • Ecouter les questions-réponses : 16'41"

2ème salve de questions/réponses du public :

  • Pourquoi ne pas créer un organe permanent de rencontres et d’échanges entre les acteurs de l’ErE et l’inclusion sociale pour rompre l’isolement des acteurs de terrain ?
  • Pouvons-nous avoir un rapport apaisé avec ces sujets et non plus basé sur une colère fondamentale ?
  • Devons-nous être dans la militance ?
  • Ecouter les questions-réponses : 5'20"

Après-midi - des tables de discussion pour creuser la question "Comment adapter nos pratiques"

Pour faire le point sur les apports glanés lors de ces Rencontres et des perspectives à venir, les participants ont été invités à échanger autour de six thèmes : « réaliser des évaluations », « mobiliser des méthodes actives », « créer des partenariats »,
« mobiliser nos outils », « faire participer « trouver nos finalités ». Imaginés par l'Institut d'Eco-Pédagogie, ces temps d'échanges ont permis aux participants de découvrir les réalités des autres acteurs présents, d'identifier "nos points d'appui, ce qu'on a appris, nos méthodes, ce avec quoi l'on repart" pour ensuite identifier, à l'échelle individuelle "ce qui manque". Tout cela avec les apports dynamiques et minutés des intervenants du matin, qui pouvaient être appelés en renfort...

Conclusion de la journée « bilan » de ces 14es Rencontres « ErE et travail social »

Ces Rencontres sont coordonnées par



Avec la collaboration de


Avec le soutien de la Région wallonne, de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Loterie Nationale et de la Province de Namur