14e Rencontres de l'ErE : ErE et inclusion sociale - Traces - Energie 13es rencontres de l'ere 2012

Informations générales

Les projets

Pièce de théâtre « Sauve qui peut ! »

Une pièce de théâtre qui aborde le thème de l’utilisation rationnelle de l’énergie, par le collectif amateur « Ils l’ont fait, nous aussi ! ». Un collectif né du projet Eco-watchers (voir-ci-dessous), dans le cadre du plan d’action préventive en matière d’énergie (PAPE).

Mise en scène par Bruno Hesbois, de la Compagnie Buissonière, une compagnie de théâtre action à Houyet.

  • Au mois de janvier 2015, dernière représentation prévue au Centre Culturel de Ciney !
  • La pièce sera filmée à cette occasion…

Eco-watchers... quand le groupe prend le pouvoir

Au départ du projet « Ecowatchers », la pièce de théâtre « sauve qui veut » ne figurait absolument pas au programme ! Flash-back sur les ingrédients qui ont permis une telle libération d'énergie. Les accompagnateurs et les participants au projet Eco-watchers de Ciney (en partenariat avec le CPAS de Ciney) vous présenteront leur vécu d’un processus s’appuyant sur une dynamique collective et d’échange de savoirs, et leurs projets « nature » à venir... La thématique de l’énergie, prise sous l’angle du confort de vie, devient ici prétexte pour aboutir à une émancipation porteuse de changement et d’action citoyenne

AmbaPa’s : lorsque des personnes précarisées deviennent ambassadeurs du passif

A Molenbeek, quatorze familles nombreuses à petits revenus sont devenues propriétaires de leur nouvel éco-duplex passif. Un projet de logement qu’elles ont façonné collectivement pendant plus de 5 ans. Aujourd'hui, on fait appel à leur vécu pour aller expliquer à d'autres comment vivre écologique, dans un logement qui ne nécessite pas de chauffage. En effet, une des difficultés de l’appropriation réside dans la différence énorme entre le logement quitté (insalubre, non isolé ) et le nouveau logement (neuf et passif). Afin de construire réellement des logements durables, il est indispensable de prendre en compte l’habitant qui y vivra. A travers ce projet, La maison de quartier Bonnevie motive les locataires ayant acquis l’expérience d’habitants passif à devenir eux-mêmes ‘Ambassadeurs du Passif’.

Intervenantes : Donatienne Hermes et Léonie Pindi de la Maison de Quartier Bonnevie

De la réalité à la fiction, c’est « Energissimo »

Elles sont huit, elles ont entre 31 et 61 ans et habitent à Herstal. Elles fréquentent divers ateliers mis en place par le CPAS d’Herstal ou bénéficient d’un soutien auprès du Service Energie. En mai 2007, elles se sont lancées dans un projet qui a duré plusieurs mois : la réalisation de « La part du Papillon », un film d’animation sur l’énergie. Au cours du processus, accompagné notamment par l’asbl d’éducation à l’environnement Roule-ta-Bille, elles ont compris qu’il n’y avait pas de solution miracle, et que les petites gens - comme elles disent - seraient les premières victimes, notamment de l’augmentation du prix de l’énergie. Ça les a révoltées. Ensemble, elles ont essayé de trouver des solutions possibles, individuelles et collectives, économiques et politiques. De là est né le scénario du film, qu’elles ont ensuite réalisé étape par étape et diffusé dans la salle d’attente du CPAS et dans les écoles. Son but : nous interroger sur nos modes de consommation et nous pousser à réagir.

Intervenants : Lorédana Tésoro et Jean Philippe Robinet de Roule Ta Bille asbl

Des ateliers énergies, un enjeu citoyen !

Depuis quelques années, une vaste dynamique de mobilisation citoyenne s’est mise en place, en partenariat entre les Equipes Populaires et la province du Luxembourg, sur la problématique de la consommation d’énergie dans les logements. Pas moins de 16 groupes ont vu le jour et se sont poursuivis. Ils rassemblent, selon les lieux, des habitants de logements sociaux, des locataires d’habitations gérées par les AIS sous régionales, des CPAS, des groupes d’alphabétisation, des personnes handicapées vivant en autonomie, des OISP… Une fois constitués, ces groupes se saisissent des questions d’accès à l’énergie en partant de l’analyse de leurs propres réalités, infrastructures et consommations énergétiques. Nous travaillons sur la force du collectif par l’échange d’expériences, le lien social et la mise en perspective citoyenne d’un tel enjeu qu’est celui de l’accès à l’énergie pour tous !

Intervenants : Raymond Lepère des Equipes Populaires et Gérard Graisse de la Province de Luxembourg

Accès et participation des publics fragilisés à un habitat durable : Regards croisés des acteurs techniques et sociaux

L’asbl FUNOC, Formation pour l’Université Ouverte de Charleroi, s’adresse à un public adulte particulièrement précarisé. Au départ, la FUNOC souhaitait sensibiliser ses publics aux enjeux énergétiques afin de faire prendre conscience au plus grand nombre que les ressources naturelles sont limitées. In fine, suite à un appel à projets, elle a jugé plus opportun de développer des ateliers de sensibilisation à la rénovation durable. Comment ces ateliers se sont-ils élaboré ? Comment parler de rénovation durable à un public précarisé ? Quelles difficultés avons-nous rencontrées lors de ce projet et comment les avons-nous surpassées ?

Intervenant : Jean Baudoul de Funoc asbl

Les échanges entre les participants

"Premiers pas" - en début de journée, chaque participant a été invité à répondre individuellement à la question “Pour moi, faire de l’ErE et de l’inclusion sociale sur la thématique de l’énegie, c’est…”. Des réponses qui ont ensuite été partagées à l’ensemble du groupe

"Nappes du world café" - durant la présentation des projets , les intervenants et les participants ont été invités à noter sur une nappe les atouts et faiblesses identifiées, d’abord sous l’angle du « pourquoi » (les enjeux, pour répondre à quels besoins des personnes, ...) et ensuite sous l’angle du « comment » (les méthodes pour y arriver, les objectifs visés,…)

"Synthèse collective" - pour cette journée « énergie », les participants, réunis en petits groupes, ont du relever le défi suivant : nourrir l'analogie de la lampe de chevet pour illustrer des réponses aux questions: « Pourquoi et comment adapter nos pratiques d'ErE pour des publics en situation de précarité ? »

Outils

Merci au centre de documentation d’Espace Environnement qui a proposé, pour chaque journée, une sélection d’ouvrages en lien avec le thème :

D’autres outils ont été présentés :

Ces Rencontres sont coordonnées par



Avec la collaboration de


Avec le soutien de la Région wallonne, de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Loterie Nationale et de la Province de Namur