Aller au contenu principal

Outil pédagogique

Et il foula la terre avec légèreté

Alors que rien ne l'y préparait, un jeune ingénieur parisien d'une compagnie pétrolière multinationale voit ses priorités de vie remises en question par la découverte d'un petit paradis sur Terre : les îles lofoten, au nord de la Norvège. A la rencontre de ses habitants, il va se confronter à une idée nouvelle du monde. Mathilde Ramadier et Laurent Bonneau signent un voyage poétique et contemplatif, inspiré du philosophe norvégien Arne Naess, fondateur du mouvement de l'écologie profonde.

Ethan étudie les gisements pétroliers. Il reçoit une proposition de poste, au nord de la Norvège où du pétrole a été découvert. Il quitte Paris pour Bodø, proche du cercle polaire. De ce premier voyage d'acclimatation, il ne rentrera pas indemne. Le déplacement professionnel devient un déplacement des principes acquis. Une bascule s'opère : le voyage de repérage renverse les points de vue et étourdit vers d'autres perspectives. Le regard et la pensée se voient ouverts, au-delà d'une géographie. « Être là, ce n'était pas simplement chercher ses repères et reconstruire le connu. Il fallait se rendre disponible... Être à l'affut des moindres choses pour comprendre ce nouvel environnement, l'expérimenter. »

Avis et conseil d'utilisation

Belle et intéressante BD, qui met bien en lumière les réalités environnementales et sociales locales, permettant à différents points de vue de s'exprimer dans un récit ni tout blanc ni tout noir.

Même si les auteurs se réfèrent à la "deep ecology" de Arne Naess, celle-ci n'est présente qu'en filigrane d'une histoire est très concrète et accessible.