Voir toutes les Journées d'échanges et de réflexion d'Education relative à l'Environnement en Région bruxelloise

14èmeJournée d'échanges et de réflexion d'Education relative à l'Environnement en Région bruxelloise

Le jeudi 29 janvier 2015 a eu lieu la 14ème édition de la journée consacrée à l’Education relative à l’Environnement en Région bruxelloise. Elle avait pour fil rouge « A Bruxelles, éduquer les 8-12 ans à l’environnement : état des lieux et méthodologies.
Une journée riche en témoignages, présentations d'expériences et ateliers d'échange qui ont permis de croiser les thématiques environnementales et de découvrir de nombreux projets bruxellois.

« Les Besoins et comportements de l’enfant de 8-12 ans »

Présentation des spécificités méthodologiques utilisées pour aborder les différentes thématiques par les associations bruxelloises.

Chaque association, chaque commune a été contactée afin de recevoir une photographie de ce qu'elle propose comme animations et initiatives en ErE pour les enfants de 6 à 12 ans en région Bruxelloise.

 

Intervention de la Ministre bruxelloise de l’environnement, Madame Céline Fremault.

Repas

Un excellent repas nous a été offert par Bruxelles Environnement. L’occasion de vivre un bon moment de convivialité.

Ateliers d’approfondissements des séquences d’animations expliquées durant la matinée

Une heure d’atelier pour présenter et vivre une activité liée à une animation de chaque association.
Après ¾ d’heure de vécu, celle-ci sera analysée à la lumière des apports de la présentation de la matinée de Jean-Paul Deschouwer.
Quatre ateliers seront présentés en parallèle. Participation au choix.

Décibelle et Groboucan, la prison des sons - Empreintes asbl

Lors de la « Journée bruxelloise d’échanges en ErE », Julie Tordoir et Laurence Leclercq, de l’asbl Empreintes, nous ont fait jouer à « Décibelle et Groboucan », du nom d’un jeu, d’un dossier pédagogique et d’un projet participatif que l’association propose aux écoles fondamentales. Objectif : sensibiliser et mobiliser les élèves autour du bruit et de la réduction des nuisances sonores.

La méthodologie de la malle Ricochets - Biloba

Démarrer un projet sur l'eau, sert d'amorce à un projet plus vaste, à utiliser à partir de la 4è primaire. Le matériel contenu dans la malle permet de réaliser une représentation générale du sujet non figurative mais concrète. On peut l'exploiter pour mener une activité ponctuelle ou carrément un projet d'année. L'ensemble est composé de 2 sacoches, une portfolio et de 2 classeurs méthodologiques. L’objectif est de créer une ville autour d'un fleuve. Ne rien dire de plus permet de connaître les représentations des enfants sur ce qu'est une ville ou un fleuve. 5 plaques sont distribuées chacune représentant un morceau du fleuve. Puis le matériel est donné progressivement. Les enfants doivent créer leur ville par groupe. Ce qui crée un chaos créatif au sein des différents groupes. L'eau, les bâtiments, les terrains, les routes... Pour chaque ville créée, les enfants sont amenés à imaginer un nom, des fonctions et la place de l'eau : comment utilise-t-on l'eau ? D'où vient-elle ? Où va-t-elle ? Ensuite on assemble tous les panneaux et on discute d'où va l'eau, comment fait-on avec les eaux usées... ? Un seul panneau avait la source du fleuve, comment font les autres villes pour s’approvisionner en eau ?

La seule utilisation de ces panneaux permet d'amorcer de nombreux sujets : solidarité, nature, pays en développement, accès à l'eau, eaux usées, agriculture...

Montre toute la complexité du sujet et les interdépendances avec d'autres aspects.

Le travail de l'animateur est primordial dans cette animation car la matériel ne se suffit à lui-même. Importance de ne pas rester sur le constat à la fin de l'animation mais de lancer des pistes d'actions : avec notre groupe, que pouvons-nous faire ? Chasse aux fuites d'eau, gaspillages, utilisation de produits écologiques, projet de solidarité avec le sud…

La photosynthèse - Le Petit Foriest

Grâce à un petit jeu de rôle sous forme de pièce de théâtre, les enfants de 8-9 ans découvrent l'existence de la photosynthèse, son intérêt pour nous et tous les consommateurs.

Après une première phase d'écoute, les participants seront invités lors d'une phase plus active,

à enfiler le rôle de l'un des éléments entrant dans le processus de la photosynthèse : lumière, eau, sels minéraux du sol, gaz carbonique, oxygène, sucre, chlorophylle.

Il s’agit d’une animation en intérieur, dans un ensemble d’animations à la ferme (dehors)

Le jeu de la ficelle « compost » - Worms

Atelier WORMS : développement d’outils pégagogiques autour du compost

Lors de cet atelier, nous avons tester une nouvelle version du jeu de la ficelle, appliqué au compost et créé par l’asbl Worms.

Leur objectif est de créer un outil pédagogique sur le compost et la décomposition de la matière organique qui pourrait être diffusable, utilisé par tous et amélioré collectivement. Ils souhaitent mettre cet outil à la disposition de tous afin de l’utiliser au maximum et de le faire évoluer.

Le jardin des couleurs, extraits - Le Début des Haricots

Les séquences d'animations proposées ont pour thème l'alimentation locale et de saison. Elles sont issues d'un cycle de 10 demi-journées d'animation sur l'éco-alimentation, intitulé "Jardin des couleurs".

Ces séquences débutent par deux enquêtes menées par les enfants - l'une auprès d'une personne âgée, l'autre dans un magasin du quartier. Après la récolte d'informations, vient le moment de leur échange, leur approfondissement, leur analyse, dans un premier temps autour d'un planisphère géant. Ces séquences se terminent par un questionnement sur ce qu'on peut faire, à son niveau, si on le souhaite.

  • Le film "Jardin des couleurs - Un cycle d'animations au rythme des saisons" est visible sur youtube et accessible via le site du Début des Haricots

Un cours d’eau en ville, à quoi ça sert ? Croisières éducatives - Coordination Senne

Les croisières sur le canal Bruxelles-Charleroi sont accompagnées d'ateliers qui se passent toujours en 3 étapes : récolte des représentations des enfants, découverte du canal par les sens et l'observation. Utilisation de photos, cartes, schéma, exercices, expériences, mesures, puzzle...

Un cours d’eau en ville, à quoi ça sert ? Qui en prend soin ? Comment reconnaitre un cours d’eau en bon ou mauvais état ? Notre eau potable, elle vient du cours d’eau ? D’où vient-elle ? Où va-t-elle après usage ? Comment est-elle épurée ? Pourquoi l’épurer ? Quelle est ma place dans ce cycle de l’eau ? … Tant de questions passionnantes auxquelles Coordination Senne tente de sensibiliser vos élèves !

  • Programme de l'atelier : Petit film + 3 ateliers - atelier d’observation sur le pont, ateliers d’expérimentation et de participation dans la cale

Art et nichoirs : « Accueillir les abeilles sauvages » - Apis Bruoc Sella

Présentation du module « Abeilles sauvages » qui emmène les élèves du primaire à la découverte de ces insectes pollinisateurs indispensables à la biodiversité mais pourtant méconnus. Les différentes animations les invitent à développer leur curiosité vis-à-vis du monde des insectes et des fleurs et à approcher la nature via leur compétence artistique. Accompagnés par nos animateurs, les enfants s’initient à l’observation des abeilles sauvages, de leurs comportements et au dessin naturaliste. Ils conçoivent et construisent des nichoirs artistiques pour les accueillir et agrémente la cour de leur école.
Projet vécu, entre autres à l’école Arc-en-Ciel, Molenbeek, 2013

Tournesol

- Le cycle des saisons et son influence sur la notion de « local et de saison ». Cette activité consiste, à partir d'une sorte de « puzzle », à mettre en évidence les facteurs climatologiques (durée des jours, température moyenne, ...) qui déterminent le cycle naturel des plantes, des animaux,... Après l'exemple du pommier, plusieurs activités sont possibles autour du potager, des fruits locaux, de l'origine de nos produits, ...

- Le jeu alimentation est un outil d'éducation à la compréhension et à la sensibilisation de notre empreinte alimentaire. Le but est de parvenir à identifier parmi plusieurs activités liées à l'alimentation la plus économe en terme d'empreinte. Le jeu se joue en équipes, dans un esprit de coopération. Au fil du jeu, les enfants comprennent que leurs choix alimentaires ont un impact sur la planète.

Audit participatif déchets et éco-consommation - Coren

L'objectif de cet audit est de d'impliquer les élèves dans l'état des lieux de leur école en matière de déchets et d'éco-consommation. Un audit peut se faire sur d'autres aspects (énergie, eau, alimentation...). Avec la tranche d'âge 8-12 ans, efficace car la multi-disciplinarité est plus facile ! L'audit est donc une amorce à un projet sur une thématique. Un audit permet de mobiliser des compétences chez les élèves : observation analyse, expression orale et écrite, esprit critique et de synthèse, approche démocratique et de développer des connaissances sur une thématique (approfondie en classe).

L'audit vise à identifier des points d'amélioration (en matière de gestion environnementale) et de favoriser l'engagement dans des projets concrets. Une journée est nécessaire pour réaliser un audit. Phase de sensibilisation : à travers de l'info, vidéo, internet, photolangage... Interview des responsables déchets, réalisation de l'éco-carte = plan de l'école su lequel les élèves notent directement leurs mesures et observations. 3 zones sont auditées au moins : classes, réfectoire, cour de récré parfois la salle des profs. Pesée des déchets ou travail sur base de volumes avec des plus jeunes. Sondage auprès des autres élèves.

On bouge dans notre quartier - Good Planet

Découverte des techniques d'animation utilisée dans le cadre des matinées "On bouge dans notre quartier". Animations développées dans le cadre des Plans de déplacements Scolaires à destination du 2ème et 3ème degré du primaire.