Covid-19, changements climatiques… Comment éduquer lorsque nous comme nos publics appréhendons le présent et avons peur pour l’avenir ? Les anxiétés peuvent-elles être perçues comme positives?

Le Réseau IDée, en partenariat avec l'Institut d'Ecopédagogie, et avec la collaboration de Point Culture vous proposent 3 temps d’échanges et de partages à distance autour de l'éducation et des anxiétés liées aux crises sanitaires (et écologiques) que nous traversons.

Public : professionnel·les de l'éducation, animateurs, formatrices, enseignant·es

Participation gratuite et vous pouvez prendre le train en marche!

Pour obtenir les différents liens qui vous donnerons accès aux moments de rencontre, l’inscription est obligatoire via ce lien


3 rendez-vous à distance


Le 8 juin de 9h à 11h

pour récolter vos interrogations liées aux émotions et inquiétudes de nos métiers d'éducateurs dans le contexte de crises que nous traversons


Le 22 juin dès 9h00, l'accès à 2 entretiens en ligne (2X 20 minutes)

Trois entretiens en ligne

Ces entretiens tenteront de répondre aux questions préalablement récoltées à travers les expertises de :

Véronique Lapaige est médecin-chercheur et enseignante en santé publique, santé mentale et santé environnementale, pour l'Université Laval. Cette belgo-canadienne a été la première à développer le concept d'éco-anxieté, un mal-être identitaire de plus en plus répandu, et parfois pathologique, face aux bouleversements de la Planète. Pour elle, l’ anxiété face aux crises sanitaires et environnementales est un problème mais peut aussi être un moteur pour changer les choses. Elle nous expliquera pourquoi et comment, en abordant les ressorts psychologiques et sociaux de ces anxiétés collectives ; et les conditions qui font de ces ressorts, des initiateurs de changements positifs.



Benoit Galand est docteur en psychologie et professeur en sciences de l'éducation à l'Université catholique de Louvain (UCL). Il est directeur du Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l'Education et la Formation (GIRSEF) et membre associé du Groupe de Recherche sur les Environnements Scolaires (GRES, Canada). Il nous parlera du rôle des connaissances, des croyances et des émotions face aux crises en abordant les impacts que peuvent avoir les anxiétés de l'éducateur·rice sur son public.





Alexandre Heeren est professeur à l’Institut de recherche en sciences psychologiques de l’UCLouvain et chercheur qualifié du F.R.S-FNRS. Il développe un laboratoire de recherche interdisciplinaire centré sur l’anxiété et lance une recherche à grande échelle sur les mécanismes de stress et d'anxiété liés à la crise du coronavirus.







En parallèle, un tchat en direct servira de lieu d'échange entre les participants.

Ces entretiens resteront disponibles sur le web.


Le 25 juin de 9h à 11h et de 13h à 15h00

  • pour partager entre éducateurs et éducatrices nos réactions autour de la thématique et des entretiens
  • pour trouver ensemble des pistes inspirées de nos pratiques et de nos échanges
  • pour un retour sur les entretiens et des exercices en commun (à distance) pour en transférer les apports