Aller au contenu principal

Outil pédagogique

Autonomie associative menacée

Des défis et ambitions pour garantir nos libertés

L'année 2021 célèbre en Belgique le centenaire de la loi du 27 juin 1921 sur les associations sans but lucratif, qui a notamment permis la création et le fonctionnement de milliers d’ASBL dans de nombreux secteurs d’activité, constituant pour partie le “secteur non marchand”. Avec l’arrivée du Code des Sociétés et Associations en 2019, la liberté associative constitutionnelle prend de nouvelles formes : plus d’ouverture au “marchand”, au “lucratif”, à la privatisation et ses risques de dérives.

Face à des remises en question des principes de la liberté associative depuis plusieurs années, la FESEFA (Fédération des Employeurs des Secteurs de l’éducation permanente et de la Formation des Adultes)et ses membres ont réfléchi collectivement à la défense de ces principes essentiels de notre fonctionnement démocratique. C’est l’objectif de cette publication : réaffirmer l’importance de la relation État /citoyen.ne.s /corps intermédiaires, de la liberté organisationnelle associative, de donner toute sa place au secteur non marchand, afin d’organiser des services collectifs appropriés aux besoins des groupes et individus, notamment dans l’exercice de leurs droits.

Cet ouvrage original s’articule autour d’une approche historico-critique, d’analyses de terrain, de témoignages diversifiés d’associations et d’apports académiques ; il s’adresse à celles et ceux qui s’investissent au sein d’associations essentielles au fonctionnement de notre société, aux pouvoirs publics et à la société civile.