Aller au contenu principal

Outil pédagogique

Inondations : comprendre et agir

Dossier in : Symbioses n°132 (3e trimestre / automne 2021)

Que peut-on apprendre des inondations, en classe ou en formation ? Quelles en sont les causes et les conséquences environnementales ? Comment, à notre échelle, prévenir les catastrophes ou en limiter les impacts, d'un point de vue technique mais aussi psychologique ? Comment parler des aléas naturels et de notre vulnérabilité ? Comment apprendre à s'adapter ? Ce dossier du magazine Symbioses, paru après les terribles inondations qui ont affectés la Belgique à l'été 2021, tente d'y répondre.

Au sommaire :

Matière à réflexion

  • « On devrait laisser davantage d'espace à la rivière et à la nature ». Jacques Teller, professeur d'urbanisme et d'aménagement du territoire à l'ULiège, décrit les facteurs qui accentuent les inondations, et les actions possibles pour s'en prémunir et en limiter les dommages.
  • Serge Tisseron : « La mémoire de chacun pour la résilience de tous ». On parle beaucoup de résilience, cette capacité de résister à une catastrophe puis de se reconstruire. Mais est-ce que ça s'apprend ? Et est-ce que ça se retient ? Réponses avec Serge Tisseron, psychiatre français et docteur en psychologie, fondateur de l'Institut pour l'Histoire et la Mémoire des Catastrophes.
  • Effets du dérèglement climatique. Les précipitations exceptionnelles de juillet 2021, qui ont provoqué de graves inondations, sont à mettre en lien avec le changement climatique – lui-même dû à l'explosion des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines.

Expériences

  • Au chevet des rivières. Outre les énormes dommages humains et matériels, les inondations de cet été ont eu divers impacts sur les cours d'eau. Les Contrats de rivière ont fort à faire.
  • Comprendre les risques et se préparer, à l'échelle (micro-)locale. Mené par le Contrat de rivière Escaut-Lys, le projet-pilote Culture du risque inondation implique directement les citoyen·nes, pour réduire les impacts des inondations.
  • Moins de béton, plus de vie. Prendre conscience que l'occupation des espaces influence notre vulnérabilité en cas d'aléas naturels. Et que des aménagements publics sont nécessaires, mais pas toujours suffisants. C'est au programme du cours de géo. Et au cœur d'une animation de l'asbl Les découvertes de Comblain. Balade le long de l'Ourthe, sur fond d'inondations.
  • Dans la peau d'un·e expert·e. Prendre conscience que l'occupation des espaces influence notre vulnérabilité en cas d'aléas naturels. Et que des aménagements publics sont nécessaires, mais pas toujours suffisants. C'est au programme du cours de géo. Et au cœur d'une animation de l'asbl Les découvertes de Comblain. Balade le long de l'Ourthe, sur fond d'inondations.
  • L'eau dans tous ses états. Le programme « Classes d'eau » permet de se plonger chaque année, de la 2e à la 6e primaire, dans diverses thématiques liées à l'eau. Exemples à Pepinster et Soumagne.

Témoignages

  • Se reconstruire. Quelques éducateurs, éducatrices et enseignant·es racontent comment ils et elles ont (ré)agi après les inondations qui ont durement touché leurs publics et impacté leurs locaux.

Activité pédagogique

  • Comprendre les inondations. Les événements dramatiques survenus à la mi-juillet ont mis en évidence l'incompréhension de bon nombre de citoyen·nes face à l'ampleur des inondations. L'occasion de déconstruire quelques idées fausses à propos de l'eau souterraine.

Outils

  • Sélection d'outils pédagogiques et informatifs.

Adresses utiles

  • Sélection d'associations et institutions.