Désobéir pour les animaux

Auteur(s)
Les Désobéissants (texte).
Éditeur
Le passager clandestin.
Collection
Désobéir
Date et lieu d'édition
2014 -
Prix indicatif
5€
Approche
infos / conseils.
Support
Thème(s)
faune.
Mots clés
faune, animal, rapport à l'animal, histoire, engagement, résistance, désobéissance, écocitoyenneté.
Public(s)
adultes.

Présentation :

L'exploitation des animaux n'a pas toujours été, loin s'en faut, aussi totale et brutale que de nos jours. Chaque jour en France, 3 millions d'animaux sont mis à mort. Alors que la production de viande gaspille l'eau, les céréales et les terres cultivables, la loi permet encore que l'on mutile, sépare, gave et enferme des êtres vivants. L'industrie de la viande organise leur mutilation et leur abattage à la chaîne, tandis que la loi permet que, pour le plaisir, on les traque dans les bois ou qu'on les torture dans des arènes.

Pourtant la science et le simple bon sens montrent que les animaux sont indispensables aux équilibres des écosystèmes, donc à la survie de l'espèce humaine, mais aussi et surtout qu'ils sont des créatures conscientes, intelligentes, capables de relations complexes et dotées de personnalités singulières.

Face aux intérêts financiers liés à l'exploitation des animaux, il est urgent de désobéir pour susciter des modes de coexistence entre espèces basés sur la coopération et le respect. Partout dans le monde, les militants de la libération animale déploient des trésors d'imagination, et prennent tous les risques non violents pour venir en aide aux plus vulnérables que nous.

Ce petit ouvrage propose des données pour comprendre, des arguments pour discuter, et des conseils pratiques pour s'opposer. Dans un premier chapitre, il résume les connaissances relatives à la conscience des animaux, aux mauvais traitements que l'homme leur fait subir. La deuxième partie propose une petite histoire de la désobéissance pour les animaux, en passant en revue les différents mouvements s'opposant s'opposant à l’élevage intensif, la chasse, la corrida, l’expérimentation animale ou la fourrure. Enfin, le 3e chapitre est consacrée aux actions pouvant être entreprises par des groupes ou des particuliers: rendre visible la souffrance animale (films, photos...), occuper la rue, libérer les animaux (avec un commentaire sur les conséquencs et le peu d'impacts de ces libérations), assurer une présence polémique auprès des lieux où des animaux sont détenus, obstruction active, agir sur les politiques et législations, boycotter les produits animaux et passer au végétarisme et véganisme.

Avis et conseil d'utilisation :

Un ouvrage synthétique pour une première approche des mouvements en faveurs du bien-être animal, les nombreuses sources étant bien documentées et permettant d'aller plus loin via d'autres lectures. Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.