Etre un chêne

Sous l'écorce de Quercus

Auteur(s)
Laurent Tillon (texte).
Éditeur
Actes Sud.
Collection
Mondes sauvages
Date et lieu d'édition
2021 -
Prix indicatif
22€
Approche
roman, infos / conseils.
Support
Thème(s)
milieu forestier.
Mots clés
milieu forestier, forêt, arbre, biodiversité, histoire, temps.
Public(s)
adultes.

Présentation :

Les arbres aussi ont une histoire. Et ils la racontent à tous ceux qui perçoivent les mille petits signes inscrits dans leur écorce, dans la forme d’une branche ou l’amitié nouée avec leurs voisins. Depuis son adolescence, Laurent Tillon écoute patiemment Quercus, un grand chêne sessile dans la force de l’âge, deux cent quarante ans. Il nous révèle dans ce livre une histoire pleine d’aventures aussi diverses que tumultueuses qui a débuté avant la Révolution française. Au gré d’innombrables péripéties émaillées de batailles silencieuses et d’alliances inattendues, de pilleurs et de parasites, de tempêtes et de trahisons, l’auteur entremêle l’histoire de Quercus à celle de tout le petit peuple de la forêt, capricornes et salamandres, mulots et chauves-souris, pics et chouettes. Dans ce texte nourri de science, de poésie et de philosophie, Laurent Tillon nous révèle quelques-uns des grands secrets de la forêt et nous indique les pistes à explorer pour admirer longtemps encore Quercus et toute sa communauté forestière.

Avis et conseil d'utilisation :

Laurent Tillon nous prend par la main pour nous conter la naissance, la croissance et la maturité d’un chêne de la forêt de Rambouillet. "Son" chêne, celui auprès duquel il se ressource depuis qu’il est adolescent, celui qu’il observe, aussi, de ces yeux affutés de forestier et biologiste. Extrêmement attentif à la narration, il distille au travers des aventures d’Apodemus le mulot, Tortrix la chenille ou Myotis la murine, une somme d’informations sur la biologie du chêne, ses interdépendances, ses modes d’adaptation et de réaction. C’est fluide, didactique, chronologique : on apprend et on s’émerveille. On se coule sans effort sous l’écorce de ce chêne sessile.
On regrettera seulement que Laurent Tillon, qui cherche avec beaucoup d’application et d’énergie à nous connecter avec une autre espèce, oublie systématiquement de prendre en compte la moitié de sa propre espèce : il n’est question que d’hommes, de l’homme, des hommes. C.B.

Vous avez utilisé cet outil et désirez partager votre expérience sur cette fiche? Cliquez sur ce lien pour nous transmettre votre commentaire.

consulter cet outil?

Au Réseau IDée: consultable au(x) centre(s) de documentation de :

Bruxelles

acheter/emprunter cet outil?

Diffusion en magasin, sur internet :

en librairie / magasin spécialisé

Diffuseurs(s) (vente ou prêt) :

Vous prêtez / louez / mettez en consultation cet outil et vous désirez être répertorié comme tel dans notre base de données? Cliquez sur ce lien.